A la une, Santé, SANTE | MÉDECINE

Vaccin AstraZeneca commandé par le Mali : Le personnel médical est la priorité !

Le gouvernement du Mali a passé une commande de vaccins pour lutter contre la pandémie de Covid-19 qui a fait officiellement à ce jour 333 morts dans le pays. Les premières doses de vaccin devront être livrées fin mars 2021 à Bamako.

8.444.200 doses de vaccin commandées pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Une commande destinée à 4,2 millions de personnes en raison de deux doses par individus. Trois cibles prioritaires ont été déterminés par le Comité scientifique Covid-19. Le personnel médical, en première ligne contre la pandémie, sera la priorité. 4% de la commande devra être affectée au personnel médical.

Les personnes âgées de plus 60 ans sont la deuxième cible. Environ 6% de la commande sera affectée à cette tranche d’âge. Les personnes dites à immunité réduite constituent la troisième cible prioritaire déterminée par le Comité scientifique. Ces personnes souffrant des maladies chroniques recevront 10% de ses vaccins injectables commandés auprès de la branche indienne d’AstraZeneca.

-lire aussi- Mali: Un laboratoire prévoit la production de 43,5 millions de vaccins

Le vaccins d’AstraZeneca, Pfizer/BioNTech et de Moderna sont les trois vaccins autorisés dans la plupart des pays contre la pandémie de covid-19. Avec une température moyenne de 30°C au Mali, le choix du vaccin AstraZeneca est judicieux. En effet, ce vaccin peut être stocké à long terme et dans des frigos classiques entre 2 et 8 degrés. Tandis que les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna doivent être stockés à très basse température respectivement -70 °C et -20 °C.

Un vaccin à polémique ?

AstraZeneca est un vaccin efficace à 70%, selon les résultats des essais cliniques publiés dans la revue scientifique The Lancet. Il a été autorisé par l’Agence européenne des médicaments. Cependant, ce mardi 02 février, la Haute autorité de santé en France a informé que ce vaccin n’est indiqué pour les personnes âgées de 65 ans, cette même classe d’âge qui devra recevoir 6% des doses commandées par le Mali.

En Suisse, l’autorité de surveillance des médicaments a retardé l’approbation du vaccin AstraZeneca. Elle a exigé plus de données sur l’efficacité du produit.

Les premières doses de vaccins seront livrées, au Mali, en fin mars 2021. « Le début de la vaccination est prévu au mois d’avril 2021 », selon un communiqué du gouvernement. Le coût d’achat estimé à 31,2 milliards francs CFA sera supporté, selon le même communiqué, par la Banque Mondiale et l’Alliance Mondiale pour les Vaccins et la Vaccination.

Mamadou TOGOLA | JSTM.ORG

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire