A la une, ENVIRONNEMENT, LES BREVES

USJPB: Discussion avec les jeunes des résultats de l’étude Profil environnemental de pays du Mali

La salle de Documentation de la Faculté de Droit Public (FDPU) a abrité, ce jeudi 03 octobre, la présentation et discussion avec les jeunes des résultats de l’étude Profil Environnemental de Pays du Mali. Une activité qui a lieu dans le cadre de la Semaine européenne de la diplomatie climatique au Mali.

La Faculté de Droit Public participera désormais à tous les débats sur le développement du Mali. C’est le message passé par le vice-Doyen, dans son mot de bienvenue, au nom du Doyen Pr Bakary Camara. L’Ambassadeur de l’Union européenne, Bart Ouvry,  a placé la cérémonie dans son contexte. «Les universités c’est le savoir et aussi la jeunesse. Notre but est de sensibiliser une génération d’avenir. Rien ne peut se réaliser en un mois, une année. C’est donc un choix stratégique de travailler avec les jeunes».

Le Réchauffement climatique, affirme Bart Ouvry, touche tout le monde mais le Mali est l’un des pays les plus touchés. L’étude Profil environnemental de pays du Mali est un profil scientifique qui détermine les enjeux pour le Mali. Ainsi, l’étude préconise une meilleure législation pour la protection de l’environnement, des solutions adaptées pour réduire la  consommation des énergies fossiles. «Il faut être solidaire, car le climat ne connait pas la frontière. Ce qui touche le Mali touche l’Europe et ce qui se passe en Europe touche le Mali», a indiqué le diplomate européen.

Au nom du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le prof Bouréma Kansaye, Vice-recteur de l’USJPB a souligné la nécessité de mettre à la disposition des chercheurs maliens de quoi approfondir les études sur la question des changements climatiques. «Le réchauffement climatique est une question globale», a indiqué le  Vice-recteur. Et d’ajouter: «les dispositions doivent être prises pour mener les débats scientifiques sur la question afin de prévenir ce qui peut l’être».

La présentation de l’étude a été faite par le Prof Souleymane Diallo, du Laboratoire de Sylviculture et d’Economie Forestière (LSEF)​ de l’Institut Polytechnique Rural de Katibougou​ et Dr Diakalia Sidibé de la FDPU. Le Pr Mohamed Lamine Dembélé, Coordinateur adjoint du Laboratoire d’Etudes et de Recherches en Droit, Décentralisation et Développement Local (LERDDEL)​ était le modérateur des débats. L’Appel citoyen pour la protection des forêts au Mali a mis à la cérémonie du jour.

Mamadou TOGOLA |JSTM.ORG

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire