Revue malienne des science juridiques, politique et économiques de Bamako n° 1 – 2015

CFA

par Abdoulaye Diarra,
recteur de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako.

 Le colloque sur « l’Inversion sociale : un défi au droit et à l’ordre »,
initialement prévu les 24, 25 et 26 novembre 2014 a été l’occasion du
lancement du premier numéro de la revue scientifique pluridisciplinaire
Revue malienne des sciences juridiques, politiques et économiques
(REMASJUPE) de l’Université des sciences juridiques et politiques de
Bamako (USJPB), à la Faculté de droit public (FDPU), en partenariat avec
l’Université Toulouse 1 Capitole. Le lancement de cette revue contribue à
combler l’absence de supports scientifiques dans lesquels les enseignants
chercheurs en sciences sociales peuvent publier les résultats de leurs
recherches de fond, en vue de la prise en compte de leur activité scientifique
et en vue de leur avancement dans les différents grades universitaires. Le
colloque étant reporté à mars 2015, il a été décidé de publier les actes
redimensionnés par les auteurs sous forme d’articles. Sur les vingt-trois
projets de communication reçus, quinze auteurs ont pu rendre leurs articles
finis au comité scientifique.
Le sens originel de l’inversion sociale dans les pratiques africaines est
hautement révélateur du caractère symbolique de la gestion pacifique des
rapports sociaux au droit, au pouvoir et à la religion. Les juristes positivistes
présentent simplement le droit comme étant l’expression de la volonté du
législateur. Mais au-delà de cette acception trop étroite, il semble que la
société dans ses diverses manifestations produise aussi le droit, parce que le
droit est d’abord le produit du milieu, donc un phénomène social. Le droit est
donc porteur des valeurs, des cultures et des traditions de son environnement.
C’est ainsi que la règle de droit doit être recherchée dans des phénomènes
qui, comme l’inversion sociale dans ses différentes manifestations, semblent
heurter le bon ordre alors qu’en eux-mêmes, ils sont restaurateurs et garants
de l’ordre.

Catégories : , , Étiquettes : ,

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Revue malienne des science juridiques, politique et économiques de Bamako n° 1 – 2015”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.