N’dji dit Jacques DEMBELE, est un Géologue du Quaternaire

5

Il est actuellement Maitre-assistant DER Géographie, à la Faculté d’Histoire et de Géographie (FHG) de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB).

Il obtient en 1997 son Diplôme de l’Ecole Normale Supérieure du Mali en Histoire et Géographie puis est titulaire d’un « Master of Science » et d’un doctorat of Science (2012) en Géologie du Quaternaire, option Géomorphologie de la Faculté de Sciences de la terre de « China University of Geosciences », dans la ville de Wuhan, République populaire de Chine. M. Dembélé s’intéresse à la dynamique des formes et des processus de surface de la terre, la dynamique fluviale et lacustre, la reconstitution des paléo-environnements quaternaires, les sédiments modernes et la néotectonique.

Il est membre fondateur de l’Association des Etudes Quaternaires de l’Afrique de l’Ouest, dont il est le Président. Il est également Alumni de China University of Geosciences, membre de AGU (American Geophysical Union) et de YES-NETWORK.

Il a soutenu sa Thèse de Doctorat en 2012 sur le “Drainage network and geomorphological evolution of the Three Gorges Area”, Géologie du quaternaire, CUG, Wuhan.

De 2012 à nos jours, après son retour de Chine, M. Dembélé s’est adonné à la formation de jeunes géographes au Mali, dont huit étudiants ont reçu une bourse pour s’inscrire au Master. Il a ouvert un laboratoire de géographie au sein de la FHG, qui sert aujourd’hui aux travaux de recherche de plusieurs étudiants et chercheurs.

Diénéba Dème, Journaliste scientifique

5 commentaires
  1. Amos DEMBELE dit

    Super le journal sur la science ça fait du bien de rester informer dans le domaine des chercheurs..

    1. Anonyme dit

      Une fierté pour le Mali

  2. Brahima sanou dit

    Bon courage et bonne chance a lui

  3. Alhamdou Diarra dit

    C’est un bon professeur je l’admire beaucoup

  4. Mamadou Diarra dit

    Le courage et la performance de Dr Dembele est immensurable, bravoure mon Docteur !!!

Répondre à Alhamdou Diarra Annuler la réponse.