Actualite Scientifique, LES BREVES

Mali: Pr Amadou Keïta nommé ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

L’ancien Directeur Général de l’Ecole nationale d’Administration (ENA), Pr Amadou Keïta, est le tout nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Il est à ce titre l’un des 25 membres du Gouvernement de la transition dirigé par le Premier ministre Moctar Ouane.

«Pr Amadou Keita est un homme intègre et rigoureux», indique un ancien élève de l’ENA, aujourd’hui conseiller des Affaires étrangères. Enseignant – Chercheur à l’Université des Sciences juridiques et politiques (USJP), Amadou Keita avait été nommé au poste de Directeur général de l’ENA, après l’admission à la retraite en janvier 2017 de Fousseyni Samaké, son prédécesseur.

Le vendredi 25 janvier 2019, Pr Amadou Keïta claque la porte de l’ENA. Une divergence de vue avec le Premier ministre, à l’époque Soumeylou Boubèye Maïga, est l’origine de ce départ. Comme il l’expliquera lui-même, des membres de son équipe ont été accusés de manipulation des résultats du concours d’entrée à l’ENA. Amadou Keita avait exigé des noms et des preuves, sans pouvoir rien obtenir. Il rendra sa démission au Premier ministre, autorité de tutelle de l’ENA.

Le Professeur Amadou KEITA est de retour aux affaires, cette fois à la tête du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, conformément au Décret 2020-0074/PTRM du 05 octobre 2020 portant nomination des membres du Gouvernement.

Les défis qui attendent le nouveau ministre sont entre autres: solutionner les grèves récurrentes des élèves et des enseignants. Ces derniers demandent l’application immédiate de l’article 66, portant statut des Enseignants chercheurs en vue de l’augmentation de 20% de la grille indiciaire; adapter l’enseignement supérieur au besoin du marché de l’emploi.

JSTM.ORG

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire