Mali : Le fleuve Niger pollué “se meurt et tue”

Appelé «Djoliba» en langue mandingue, le fleuve Niger est l'objet d'une pollution croissante compromettant dangereusement son avenir et causant des victimes. Les causes demeurent multiples : déchets liquides, solides...

1

Ce contenu est réservé aux abonnés