A la une, Actualite Scientifique, LES BREVES, SOCIETE

Lutte contre le Covid-19 au Mali: Du gel mains made in USTTB

Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Mahamoudou Famanta, a visité, ce mardi 07 avril, le laboratoire de chimie de la Faculté des Sciences et Techniques de Bamako de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB). Sur place, le ministre s’est entretenu avec l’équipe de production de gel hydro-alcoolique «made in Mali».

5 000 flacons de gel hydro-alcoolique à produire et distribuer gratuitement à la population. Tel est l’un des deux volets du projet de mise en place des Unités de production de gel hydro-alcoolique au Mali. Un projet financé par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) «L’enveloppe globale du projet est de 15 000 dollars et il vise à former 05 spécialistes en fabrication de gel hydro-alcoolique», a indiqué la professeur Diallo Kadia Maïga, responsable du projet. Déjà, a expliqué Pr Diallo, 1 000 flacons de gel hydro-alcoolique sont fabriqués et disponibles.

«Le laboratoire a une capacité de production de 200 flacons de gel hydro-alcoolique de 500 ml par jour», a affirmé Dr Donatien Koné, responsable du laboratoire et chef de département de chimie à la Faculté des sciences et Technique de Bamako (FST). Sur la qualité du produit, le technicien est formel: «il s’agit d’un gel de qualité supérieure à ce qui est sur le marché». Le gel fabriqué par les universitaires contient 80% d’alcool contre 62% d’alcool dans les gels vendus sur le marché. Le « Gel mains », fait à l’USTTB, est un bactéricide, un fongicide et un virucide composé de l’Ethanol 98%, de glycérine 98% et de l’eau oxygénée.

La principale difficulté rencontrée par l’équipe de production, a informé Pr Fana Tangara, Doyen de la FST, est le problème d’emballage. Il existe peu de flacons sur le marché et les rares qu’on trouve ne comportent pas de dispositif de pompage. A la fin de la visite, le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Mahamoudou Famanta, a plaidé pour un partenariat solide avec le privé pour que les Maliens ne manquent pas de gel hydro-alcoolique en cette période cruciale.


Attention: La reprise de cet article, même partielle, sans l’autorisation écrite du JSTM est passible de poursuite judiciaire.


Mamadou TOGOLA|JSTM.ORG

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

1 Comment

  1. Félicitations et bon courage. Servir l’humanité constitue l’œuvre la plus noble d’une vie. Big up aux universitaire et aux encadreurs de la-dite Faculté.

Laisser un commentaire