A la une, Innovation, LES BREVES, TECHNOLOGIES

Lutte contre la malnutrition au Mali: Le LTA mise sur sa farine enrichie «Covafo»

Disponible déjà en échantillon, Covafo est un nouveau produit alimentaire qui va contribuer à lutter contre la malnutrition au Mali. Il est créé par le Laboratoire de Technologie Alimentaire (LTA) du Centre régional de recherche agronomique (CRRA) de Sotuba à l’Institut d’Economie Rurale (IER).

«24% des enfants au Mali souffrent de la malnutrition chronique et du retard de croissance», a indiqué l’UNICEF dans un communiqué publié en octobre 2018. Pour Dr Yara Koréïssi, nutritionniste au LTA, en plus de lutter contre la malnutrition, Covafo, répond aussi à un besoin de transformation de nos produits locaux. «Tout ce qui est importé de l’étranger est possible chez nous. Nous avons une biodiversité locale importante qui nous apporte tous les nutriments nécessaires à l’organisme. Il faut donc les valoriser, c’est un pas vers le développement», explique-t-elle, fière d’avoir relevé ce défi.

-lire aussi- Nutrition: Tô dur ou Tô mol, lequel consommer pour éviter le diabète?

Covafo est un mélange à base de la farine de voandzou, du fonio, de la papaye, de la banane, du lait et du sucre. Le produit peut être consommé par tous, mais il est principalement destiné aux enfants dont l’âge est entre 6 mois et 5 ans. L’échantillon mis en sachet de 250 g, le produit est toujours en expérimentation. Le LTA travaille à déterminer la valeur nutritionnelle réelle du produit. Cependant au regard des aliments qui le composent, Covafo contient des nutriments recommandés quotidiennement pour la bonne croissance des enfants.

Covafo est fabriqué de plantes reconnues pour leur richesse en nutriments, notamment Voandzou, une légumineuse riche en protéines, en éléments minéraux et en vitamines C. Plus connu au Mali, le Fonio est d’une grande richesse nutritionnelle, il est très riche en acides aminés soufrés (méthionine et cystéine essentiels et vitaux pour l’organisme), vitamines B (en quantité appréciable), il convient à l’alimentation des intestins fragiles, des enfants ou des personnes âgées. Quant à la papaye et la banane, elles sont d’excellentes sources de vitamines A, B et C. La papaye aide à satisfaire l’appétit en apportant une sensation de satiété. C’est un fruit hautement vitaminé qui contient plusieurs substances antioxydantes.

Mariam Aldiou | JSTM.ORG

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants.

1 Comment

  1. FÉLICITATIONS. Je suis intéressé par les études scientifiques en population faites sur l l’efficacité de la farine dans le cadre de la lutte contre la malnutrition

Laisser un commentaire