Le Cap-Vert devient le troisième pays africain à gagner le combat contre le paludisme

0

Le 12 janvier 2024, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a certifié le Cap-Vert comme pays exempt de paludisme, marquant ainsi une avancée significative et une étape historique dans la lutte contre le paludisme pour la santé mondiale. Avec cette annonce, le Cabo Verde Cap-Vert rejoint les rangs des 43 pays et 1 territoire auxquels l’OMS a accordé cette certification.

Le Cap-Vert est le troisième pays à être certifié dans la région africaine de l’OMS, après l’île Maurice et l’Algérie, qui l’ont été respectivement en 1973 et en 2019. Le fardeau du paludisme reste le plus lourd sur le continent africain, qui représentait environ 95 % des cas de paludisme dans le monde et 96 % des décès liés à cette maladie en 2021.

La certification de l’élimination du paludisme entraînera un développement positif sur de nombreux fronts pour le Cap-Vert.  Les systèmes et les structures mis en place pour l’élimination du paludisme ont renforcé le système de santé et seront utilisés pour lutter contre d’autres maladies transmises par les moustiques, telles que la dengue. Les voyageurs des régions non endémiques peuvent désormais se rendre sur les îles du Cap-Vert sans craindre les infections paludéennes locales et les inconvénients potentiels des mesures de traitement préventif. Cette mesure pourrait attirer davantage de visiteurs et stimuler les activités socio-économiques dans un pays où le tourisme représente environ 25 % du PIB.

Source : OMS 

Article traduit et édité par Mazo KONE

Laisser un commentaire