L’ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS CHIRURGICAUX PAR LE CORPS SOCIAL AU CHU DU POINT G BAMAKO

L’ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS CHIRURGICAUX PAR LE CORPS SOCIAL AU CHU DU POINT G BAMAKO

But : Déterminer le nombre moyen d’accompagnants par patient, la nature des liens entre
accompagnants et patients, décrire l’apport des accompagnants dans la prise en charge des patients.
Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective portant sur des patients ayant été
hospitalisés pendant au moins 24 heures ainsi que leurs accompagnants, qui s’est déroulée d’Octobre
2001 à Janvier 2002. .
Résultats : Nous avons recruté 100 patients bénéficiant tous d’un accompagnement. La fréquence
globale de l’accompagnement a été de 100 %. L’âge moyen des accompagnants a été de 38.3 ans. Le
sexe féminin était prédominant (59,2%). Les occupations les plus fréquentes étaient les ménagères
dans 30,3%. Le nombre d’accompagnants par patient a varié de 1 à 4. Les accompagnants ont été
surtout les enfants des patients dans 27 cas (19.0%), le mari ou l’épouse des patients dans 18 cas
(12.8%).
L’apport des accompagnants aux patients a été : contribution financière dans 34.5 % des cas. Le
personnel technique a été jugé comme étant non disponible par 45,8% des accompagnants, peu
courtois par 52,1%, peu accueillant par 52.8%

Laisser un commentaire