A la une, Actualite Scientifique, Geographie, SOCIETE

Institut des Sciences Humaines : Le gardien de la société et de la culture malienne

L’Institut des Sciences Humaines de Bamako (ISH) a été créé par l’Ordonnance n°02-057 / P-RM du 05 Juin 2002.  Doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, ISH est un Établissement Public à caractère Scientifique et Culturel (EPSC). L’Institut des Sciences Humaines a pour mission principale de développer la recherche dans les domaines des sciences sociales, notamment en matière de connaissance des sociétés et des cultures maliennes.

Dirigé par Dr Baba Coulibaly, l’Institut des Sciences Humaines est placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Les missions de l’ISH sont entre autres: l’approfondissement des connaissances dans les domaines de l’archéologie, de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie, de la géographie humaine et de la littérature orale; l’appui à la formation des étudiants et au perfectionnement des chercheurs dans les domaines de sa compétence et la collecte, la conservation et diffusion des résultats de la recherche.

Le Conseil d’administration, la direction et le Service comptable sont les organes d’administration et de gestion de l’ISH. Cinq départements se distinguent au sein de l’Institut notamment le Département Histoire-archéologie, Département Linguistique-littérature orale, Département Socio-anthropologie, Département Documentation-publications et enfin Département Administration-programmation.

Financé par le gouvernement malien, le budget 2019 de l’Institut des Sciences Humaines  a connu une augmentation de 2,45% pour la subvention de l’Etat et une diminution de 25% pour les ressources propres. Cette diminution des ressources propres se justifie par la clôture de certaines conventions. L’ISH, rappelle son Directeur General, est hérité d’une  institution coloniale. Il s’agit de  l’Institut Français d’Afrique Noire (IFAN) qui est devenu l’Institut Fondamental d’Afrique Noire en 1966.

L’institut a des conventions de partenariat avec plusieurs institutions. Au niveau national, le Musée national du Mali,  la Direction Nationale du Patrimoine Culturel (DNPC) sont des partenaires de l’ISH. Dans la sous-région, l’ISH a signé des conventions de partenariat avec ses paires du Sénégal et du Burkina. Depuis 2016, l’Institut des sciences humaines de Bamako exécute en collaboration avec American University, un programme de recherche intitulé «Les dynamiques du changement dans la zone du barrage de Manantali, 30 ans après la réinstallation». L’ISH a ensuite signé un accord de partenariat dans les domaines des sciences humaines et sociales avec l’Université de Kyoto Seika (Japon), en Aout 2019. Aussi, des nombreuses publications scientifiques ont été faites par les chercheurs de l’Institut.

Pour produire la connaissance sur les données, l’ISH est organisé en plusieurs équipes notamment une équipe de recherche sur l’orpaillage au Mali, une équipe sur l’office du Niger, une équipe sur la prospection archéologique dans le Mandé etc. Dr Baba Coulibaly, Directeur Général de l’institut ajoute que l’ISH produit des rapports qui sont publiés dans une revue dudit institut appelée Etudes maliennes reconnue par le CAMES.  La revue, dit-il, est semestrielle et est à la parution numéro 86. «La parution de notre revue Etudes maliennes est l’une de nos fiertés. L’ISH vient de se doter d’un nouveau siège tout neuf grâce à l’Etat malien», déclare le directeur.

Mariam Aldjou|JSTM.ORG

1 Comment

  1. Bonjour!
    Je suis impressionné par votre avancé scientifique dans le domaine de l’environnement.
    Pour ce faire, je voudrai savoir si les chercheurs des nationalités autre que malienne peuvent aussi publier dans vos revues?
    Joël Mapoli, à partir de Goma (RD Congo)

Laisser un commentaire