A la une, Actualite Scientifique, LES BREVES, SOCIETE

FST: Le ministre de la Recherche Scientifique visite le Laboratoire de Biologie Moléculaire Appliquée

Le Laboratoire de Biologie Moléculaire Appliquée (LMBA) a reçu, ce jeudi 07 Novembre 2019, la visite du ministre de l’Enseignement  Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Mahamoudou Famanta. L’objectif de la visite était de s’enquérir des avancées en matière de recherche au Laboratoire de Biologie Moléculaire Appliquée.

Plusieurs unités ont été visitées au cours de cette journée. Il s’agit entre autres des unités de culture; de génomique, de bioclinique, de séquençage, d’extraction ADN etc. Le Laboratoire de Biologie Moléculaire Appliquée (LBMA) est un centre international d’excellence pour la formation et la recherche en santé et en agriculture. Situé au sein de la Faculté des Sciences et Techniques, le LBMA intervient dans la recherche pour la lutte contre les pathologies humaines (paludisme, VIH, tuberculose, arbovirose). Elle intervient aussi dans la formation des étudiants en Master en Sciences Biologiques, doctorat en pharmacie et médecine et dans la recherche en biotechnologie pour l’amélioration de la production végétale et animale. Le LBMA collabore avec plusieurs institutions de recherche notamment l’USTTB, le programme national de lutte contre le paludisme, l’institut économique rural. Au plan international, le dit labo est en stricte collaboration avec University of Wisconsin à Madison aux USA, l’Organisation Mondiale de la Santé, de l’institut de recherche pour le développement en France…

-lire aussi- Qui est Pr Mahamoudou FAMANTA, nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique

Les professeurs Ouaténi Diallo, Recteur de l’USTTB; Fana Tangara, Doyen de la FST et Laurent Vidal, Directeur de l’Institut de recherche pour le développement (IRD Mali) ont pris part à la visite. Le personnel du LBMA s’est dit satisfait de cette rencontre avec le ministre. «Nous sommes très honorés ce matin de recevoir cette visite de la part du gouvernement malien. Cela montre l’importance qu’il accorde à la recherche et singulièrement au laboratoire de biologie moléculaire appliquée», indique Dr Moussa Cissé, chercheur au LBMA. Fier des résultats de sa structure, Dr Moussa Cissé a invité les autorités à apporter leur pierre à l’édifice de la valorisation de la recherche dans notre pays.

Avec 2 millions de personnes atteintes et 1 700 décès, en 2018, le paludisme constitue, selon le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, la plus importante  cause de mortalité dans les hôpitaux du Mali. Le Pr Mahamoudou Famanta s’est réjoui du fait que le LBMA est un labo de référence dans le domaine de lutte contre le paludisme. En ce moment, révèle Dr Moussa Cissé au ministre, le laboratoire travaille à l’identification des produits anti-moustiques comme « Rimbo » avant leur mise sur le marché.

Mariam Aldiou | JSTM.ORG

Laisser un commentaire