A la une, Actualite Scientifique, LES BREVES

Edition 2019 « Miss sciences »: Safietou Maïga de l’Académie de Sikasso élue miss du niveau 10e année

Douze miss et leurs dauphines ont été primées, hier jeudi 26 septembre, au Centre international de conférence de Bamako, sous l’égide de Dr Diakité Aïssata Traoré, ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

« Favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de femmes et de filles de science, afin de relever les grands défis de notre époque ». Tel est, selon Hervé Huot Marchand, représentant de l’UNESCO au Mali, l’objectif du concours «Miss sciences». Une activité du ministère de l’Education nationale, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la commission nationale Malienne pour l’UNESCO et l’ISESCO avec l’appui technique et financier de l’UNESCO.

Au total, 80 filles en sciences ont pris part à l’évènement. En effet, pour la compétition, les 04 meilleures filles des 20 académies du Mali ont été sélectionnées pour une compétition nationale. A l’issue des épreuves lancées deux jours plus tôt, les trois premières dans les classes de 3ème, 6ème et la 8ème année pour le niveau fondamental et la classe de 10ème année pour le niveau secondaire ont été choisies pour recevoir des prix.

En 3ème année, les trois filles sur le podium sont: Sitan Dembélé de l’Académie de San, 2ème dauphine; Mariam D Guindo de l’AE de Douentza, 1ère dauphine; Noumougnouma Coulibaly prend la couronne. En 6ème année, Mariam Fofana est couronnée «Miss». En 8ème année, Youma Sanogo de l’AE Koulikoro est 2ème dauphine, Emmanuelle Sanou de l’AE de Bamako rive gauche est la 1ère dauphine; Aminata dite Sira Coulibaly de l’AE Ségou a été la miss science. Enfin, en 10ème année, Fatoumata Maïga de l’AE de Tombouctou est 2ème dauphine ; la 1ère dauphine s’appelle Salimata Coulibaly et Safietou Maïga de l’AE de Sikasso est élue miss science.

Toutes les lauréates ont reçu des cadeaux des différents partenaires du concours Miss sciences et des attestations. La cérémonie a été l’occasion pour la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la Famille, Aïssata Traoré, de saluer les lauréates. «Dans le cadre du renforcement de la participation et de l’inclusion des femmes dans la science au Mali. Nous avons trouvé nécessaire de mener des actions pour encourager les filles à embrasser les matières scientifiques. Je vous dis tout simplement, nous sommes fiers de vous, de votre travail et de vos résultats du concours national Miss science 2019 au Mali.», félicite la ministre.  L’UNESCO a pour sa part souhaité que cette initiative «Miss sciences » soit inscrite dans l’agenda du système éducatif malien.

Vivement la prochaine édition !

Mariama Diallo | JSTM.ORG

1 Comment

Laisser un commentaire