A la une, Ingénierie, TECHNOLOGIES

E-Waati : Un dispositif de pointage made in Mali

Développée  par des jeunes informaticiens maliens, e-waati est une pointeuse par lecture d’empreinte digitale. Le dispositif a été conçu pour contrôler les heures d’arrivée et de départ des salariés travaillant dans une entreprise afin de faciliter la tâche des gestionnaires de ressources humaines.

 « E » comme électronique et « waati » signifiant le temps en langue Bambara, E-waati est un projet incubé à DONILAB, initié par Fouseini Dembélé ingénieur  en informatique et son associé Youssouf Sall dans le but de remédier au manque de ponctualité qui sévit   dans les services publics ou privés dans notre pays. Grace à son système de pointage numérique au Mali, E-waati facilite le  service aux entreprises en leur faisant gagner du temps sur l’élaboration et la clarté des rapports de pointage du personnel.

La  machine comprend deux parties essentielles à savoir un lecteur d’empreinte et un écran étroit pour identifier les usagers.   Conçu de  la phase du dessin jusqu’à l’impression dans l’atelier  de fabrication DONIFAB (atelier de DONILAB) de à l’aide d’imprimante 3D, ce dispositif  contrôle les heures d’arrivée et de départ des employés grâce à son système de pointage numérique d’empreinte digitale. Ce qui facilite le travail des gestionnaires de ressources humaines dans le calcul des salaires en toute transparence.

Lire aussi: «Smart Flood Alert»: Une application pour prévenir les inondations à Bamako

La  technologie est reliée à une application web qui établit des stratégies pouvant aider à la fois  l’employeur et l’employé. L’employeur a la possibilité  de  contrôler à travers son smart phone  la présence ou l’absence de tous les employés par jour, par semaine  ou par mois. En plus de cela, l’employeur peut visualiser et configurer  les déplacements professionnels ou l’itinéraire des salariés durant les heures de travail.  Quant à l’employé, il pourra faire des demandes de congés ou de permission via mobile.

A ce jour, le projet E-waati est convoité par beaucoup d’entreprises privées, « Pour une startup qui démarre, et qui veut vite rentabiliser, l’idéal serait d’opter pour les entreprises privées pour déployer et ensuite aller vers les services publics», a expliqué Fouseini Dembélé, initiateur du projet.  

Abdoulaye Konimba Konaté

Laisser un commentaire