CNELA : La Session Ordinaire juxtaposée des Enseignants-chercheurs et chercheurs lancée

0
Ce lundi 01 août 2022, le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Dr Amadou Ouane, a présidé la cérémonie d’ouverture de la Session Ordinaire juxtaposée de la Commission Nationale d’établissement des Listes d’Aptitude (CNELA) des Enseignants-chercheurs et chercheurs. C’était en présence du Directeur Général de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et non moins Président de la CNELA, Pr Bakary Camara ainsi que de plusieurs responsables du monde universitaire.
Au nom du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Amadou Keïta, le Secrétaire Général Amadou Ouane a évoqué que c’est un profond sentiment de satisfaction pour le département de procéder à l’ouverture de cette Session Ordinaire de la Commission Nationale d’Établissement des Listes d’Aptitude (CNELA) qui juxtapose la 15ème Session pour les Enseignants-Chercheurs et la Session 2022 pour les Chercheurs.
À l’en croire, cette session offre l’heureuse occasion de constater que la CNELA en tant que voie nationale pour la promotion des enseignants-chercheurs et des chercheurs est désormais une culture scientifique.

 

Lire aussi: Fustration des chercheurs non hiérarchisés: Quelles solutions apportées? voici les réactions 

Il a renchéri qu’au cours de cette session ordinaire qui durera du 01 au 12 août, trois-cent-quatre (304) dossiers seront examinés pour l’inscription aux Fonctions de Maître de Conférences et de Professeur ; et cent-vingt-un (121) pour l’inscription aux Fonctions de Maître de Recherche et de Directeur de Recherche. Ce qui fait un total de quatre-cent-vingt-cinq (425) dossiers de candidature à examiner et à évaluer.
Selon lui, tout comme les sessions précédentes, elle doit se tenir dans la transparence et avec la rigueur et le professionnalisme de tous les acteurs afin de lui conférer la crédibilité indispensable à toute évaluation.
« Comme préalablement évoqué ici lors de la cérémonie d’ouverture de la 14ème Session en août dernier, c’est mon souhait de lancer la prochaine session de la CNELA avec les nouveaux Arrêtés qui unifient les conditions d’inscription sur les listes d’aptitude des enseignants-chercheurs et des chercheurs. Ce qui dénote à suffisance, tout l’intérêt accordé à cette voie nationale qui aspire à se rénover et à se perfectionner », précise M. Ouane.
Tout en affirmant la nécessité d’une telle initiative, M. Ouane a évoqué que le système d’enseignement et de la recherche au Mali a besoin de l’implication de tous ses acteurs pour être plus efficace et compétitif. Ainsi, il a encouragé tous les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à poser des actes qui conduisent à la sérénité sur les campus et au bon déroulement des activités pédagogiques et des activités de recherche. Et de féliciter et remercier les instructeurs de dossiers dont les efforts ont permis l’organisation de cette session avec toutes les personnes ayant contribué à sa réussite.
Enfin, exprimant la gratitude du Gouvernement malien à l’endroit des partenaires Techniques et Financiers du secteur de l’éducation, particulièrement, dans la mise en œuvre de la politique nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, il a donné l’assurance que le département n’épargnera aucun effort pour l’amélioration des conditions de travail de tous les acteurs.
JSTM avec le Ccom MESRS

Laisser un commentaire