A la une, Actualite Scientifique, LES BREVES

Au Mali, la “Jeune société du savoir” lance un programme pour attirer les filles à la science

L’association Jeune société du savoir a lancé, ce vendredi 28 mai, au Lycée Ba Aminata Diallo, son programme de café scientifique dans le but de susciter chez les jeunes filles l’intérêt et la vocation de la recherche scientifique.

Les cafés scientifiques seront organisés dans deux lycées de Bamako, à savoir les lycées Ba Aminatou Diallo et Notre Dame du Niger. Ils s’inscrivent dans le cadre du projet « Sciences en devenir » financé par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). 

Le but de ce programme, indique Dr Aminatou Oumar, directrice du projet « Sciences en devenir » est de partager dans un langage accessible au jeune public, des résultats de recherche afin de susciter chez les filles l’intérêt de la recherche à vocation scientifiques ainsi qu’une prise de conscience sur les enjeux du développement et du progrès. 

« Je trouve que les cafés scientifiques sont très importants parce qu’ils nous encouragent à aimer la science et à choisir des séries scientifiques pour devenir plus tard des grandes chercheuses » se réjouit Aïssata Traoré, 14 ans, élève en dixième année au lycée Ba Aminatou Diallo (LBAD).

Pour Koné Alima, proviseure du LBAD « Les filles sont les futures mères de demain et leur intéressement à la science est un très grand atout. Elles ont la possibilité d’enseigner à leur tour à leurs enfants. » Puis ajoute-t-elle, «au LBAD, les filières scientifiques sont plus sollicitées par les filles que les garçons.»

Le représentant de l’IRD au Mali, Dr Laurent Vidal, s’est réjoui de cette activité, qui selon lui, contribuera à former des élites scientifiques au Mali. 

« L’IRD veut pouvoir appuyer la formation des plus jeunes à la recherche et à la science. Et on le fait déjà avec les lycées Ba Aminatou Diallo et Notre Dame du Niger. Je pense que toutes les universités du Mali devraient mener ce type d’activité pour sensibiliser les jeunes à la recherche indispensable pour le développement du Mali » explique Laurent Vidal. 

Sira Niakaté | JSTM.ORG

Laisser un commentaire