A la une, Actualite Scientifique, LES BREVES, SOCIETE

Allocation de recherche : Voici comment l’IRD aide les doctorants

L’allocation de recherche pour une thèse au Sud (ARTS) de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) est un programme d’aide aux doctorants.

L’Allocation de recherche pour une thèse au Sud (ARTS) est une bourse de trois (03) ans accordée par l’IRD aux doctorants des pays du Sud dont le Mali. Pour en bénéficier, le doctorant doit s’inscrire dans une problématique des laboratoires de l’IRD. Partant de cette inscription, le directeur du laboratoire fait une demande sur la thématique. L’avis du comité d’arbitrage est nécessaire pour que le doctorant soit retenu.

Aux dires de Laurent Vidal, Représentant de l’IRD au Mali, la thèse peut être dirigée par un Professeur malien, ou en cotutelle Mali/France. L’allocation est de 405 euros par mois, pendant le séjour au Mali et chaque année un déplacement en France est possible, pendant lequel le doctorant reçoit 1381 euros par mois. «Ces différents tarifs sont appliqués à tous les doctorants acceptés », précise Vidal.

Actuellement, deux doctorants maliens bénéficient de l’Allocation de recherche pour une thèse au Sud.

Mady Cissoko dont la thèse porte sur les « Changements environnementaux et mobilités locales et régionales : Impacts sur la santé » est encadré par les professeurs Jean GAUDART, Nadine DESSAY et Issaka SAGARA. Le second, Abdoulaye KATILE travaille sur l’« Évaluation de l’impact de l’implémentation des stratégies de lutte contre le paludisme sur l’incidence du paludisme dans la zone soudano-sahélienne au Mali. » Ses recherches se font sous la direction de Jean GAUDART et Issaka SAGARA.

Les allocations de recherche ne sont pas octroyées aux pays par quota. «Il faut juste s’inscrire dans une problématique des laboratoires de l’IRD et être arbitré favorablement et le recrutement du doctorant peut avoir lieu», a insisté le patron de l’IRD-Mali.


Attention: La reprise de cet article, même partielle, sans l’autorisation écrite du JSTM est passible de poursuite judiciaire.


Cet article a été redigé par Cheick Hamala Touré | JSTM.ORG

******

Cet article a été édité par Mamadou Togola et approuvé pour publication par Mardochée BOLI

Laisser un commentaire