A la une, Biologie, LES BREVES, SANTE | MÉDECINE

Accouchement: Quelles sont les causes de la douleur ressentie par les femmes ?

L’appareil génital de la femme est l’ensemble des organes chargés de la reproduction. Ces organes sont entre autres : le vagin, l’utérus, les trompes et les ovaires. L’appareil génital féminin est soumis aux variations hormonales. Son développement se poursuit de la puberté jusqu’à la ménopause.

« L’accouchement est un ensemble de phénomène physiologique et mécanique qui aboutit à la sortie du fœtus, du placenta et des membranes hors des voies génitales de la femme », indique Dr Amadou Bocoum gynécologue obstétricien au CHU Gabriel Touré, Secrétaire général adjoint de la Société Malienne Gynécologie-Obstétrique (SOMAGO). L’accouchement, ajoute le spécialiste, peut intervenir à partir du moment où la grossesse atteint le terme théorique de six mois.

Pendant le mécanisme de l’accouchement certains muscles et nerfs du système nerveux de l’organisme entrent en action. De ce fait, explique Dr Bocoum, toutes les femmes en travail perçoivent de la douleur mais cette perception de douleur est différente d’une femme à l’autre. Le vagin, situé entre la vulve et le col de l’utérus, mesure de 8 à 12 cm de longueur et une largeur de plus ou moins 4 cm. Au moment de l’accouchement normal, le col se dilate progressivement pour atteindre une taille de 10 cm, afin de céder le passage au bébé dont la tête fait environ 10 à 11 cm de diamètre.

-lire aussi- Hygiène dans les toilettes : Peut-on attraper des infections en utilisant les bouilloires en plastique ?

La douleur, selon le Gynécologue, se localise au niveau de l’utérus.

Dr Amadou Bocoum gynécologue obstétricien au CHU Gabriel Touré, Secrétaire général adjoint de la Société Malienne Gynécologie-Obstétrique (SOMAGO).

Cette douleur peut être apaisée de deux façons : la méthode pharmacologique et la méthode non-pharmacologique.

Psychologiquement la femme doit être préparée à l’accouchement, surtout si c’est la première fois.

Aussi, l’environnement joue un rôle pour réduire la douleur de l’accouchement. « Une femme ne doit pas accoucher dans un lieu où son intimité n’est pas protégée et dans les normes la salle d’accouchement doit être individuelle », indique le gynécologue.

Quant à la méthode pharmacologique, elle repose sur des médicaments qui peuvent diminuer l’intensité de la douleur voire calmer complétement la douleur.  Il s’agit surtout de l’anesthésie péridurale qui est une innovation pour les femmes en travail d’accouchement. 

Autres sources de la douleur…

Selon le site d’information spécialisé Enfant.com, la contraction ou le travail est la première cause de douleur. Elle permet de dilater le col de l’utérus pendant l’accouchement. Il s’agit d’un effort musculaire intense, qui provoque une vive douleur. Alors les muscles de périnée étirés par la poussée de l’utérus donnent l’impression de se déchirer.

Il y a aussi des douleurs observées au niveau du dos. La position idéale pour le bébé de se présenter est sur son visage vers le bas, le crâne contre le pubis. Mais si cette position est inversée, les nerfs postérieurs seront serrés. Cela aboutira à une irradiation lombaire intense.

Enfin, la douleur peut se porter sur les jambes. Lorsque le bébé appuie sur le nerf sciatique, la douleur affectera les fesses et l’arrière de la cuisse de la femme.


Attention: La reprise de cet article, même partielle, sans l’autorisation écrite du JSTM est passible de poursuite judiciaire.


Djénéba Koné |JSTM.ORG

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants.

Laisser un commentaire