À la découverte de la science psycholinguistique dans l’éducation

0

La science psycholinguistique est une discipline fascinante qui étudie la manière dont les individus acquièrent, utilisent et comprennent le langage. Dans le domaine de l’éducation, cette discipline joue un rôle crucial car elle permet de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent l’apprentissage des langues. En examinant comment les enfants développent leurs compétences linguistiques, les chercheurs en psycholinguistique peuvent identifier les méthodes d’enseignement les plus efficaces pour favoriser l’acquisition du langage.


Grâce à la psycholinguistique, les enseignants peuvent ajuster leurs pratiques pédagogiques en fonction des capacités cognitives et linguistiques des apprenants. Par exemple, en comprenant comment les enfants traitent la syntaxe ou le vocabulaire, les enseignants peuvent concevoir des activités d’apprentissage plus adaptées et stimulantes. De plus, la psycholinguistique permet d’explorer les différences individuelles dans l’acquisition du langage, ce qui peut aider les enseignants à concevoir des programmes éducatifs plus inclusifs et personnalisés.


Aujourd’hui, nous voulons vous parler de cette science : la psycholinguistique. Nous allons nous plonger dans les profondeurs de cette branche de la psychologie qui est dédiée au langage.
Qu’est-ce que la psycholinguistique ?
Tout d’abord, nous devons préciser que la psycholinguistique, en réalité, est issue de la fusion de deux domaines d’études : la psychologie et la linguistique.


La psycholinguistique est un domaine d’étude scientifique interdisciplinaire, auquel collaborent psychologues expérimentaux et linguistes théoriques qui désirent comprendre la nature fondamentale du langage. Elle s’intéresse aux processus cognitifs mis en œuvre dans le traitement et la production du langage.


Le premier est consacré à l’étude de la pensée, des émotions et du comportement humain, tandis que le second étudie les manifestations du langage. Les deux se réunissent donc pour étudier la langue de l’être humain. Cependant, il ne s’agit pas simplement de la somme des deux sciences, mais plutôt de l’utilisation des théories et des méthodes des deux pour mener de nouvelles recherches.
La psycholinguistique est née avec Jacob Robert Kantor, qui a utilisé ce terme pour la première fois dans son essai « Une psychologie objective de la grammaire ». Cependant, ce terme n’est entré dans le vocabulaire commun qu’à partir de son utilisation dans l’article Langage et psycholinguistique : une revue (1946).


La psycholinguistique est la science qui vise à étudier comment nous acquérons, comprenons, produisons et élaborons le langage. Il étudie également les troubles ou les pertes liés au langage lui-même. Enfin, il met l’accent sur les mécanismes cognitifs qui interviennent dans le traitement de l’information linguistique.


La psycholinguistique se concentre sur l’analyse des facteurs psychologiques et neurologiques qui influencent le langage. Il s’agit d’une discipline théorique et expérimentale.
En quoi la psycholinguistique diffère-t-elle des autres branches de la psychologie et de la linguistique ?
La psycholinguistique se distingue principalement par la façon dont elle étudie le langage :
Il existe d’autres branches qui se consacrent à l’étude des langues, mais elles le font sous un autre angle. Par exemple, la sociolinguistique le fait à partir de la relation entre les phénomènes socioculturels et linguistiques. La même linguistique, au contraire, qui est consacrée à l’origine, l’évolution et la structure de la langue.


On a parfois tendance à confondre linguistique et psycholinguistique. Xavier Frías Conde l’explique parfaitement dans son article « Introducción a la psycholingusitica ». L’auteur suggère que les deux disciplines diffèrent, entre autres choses :
Recherche psycholinguistique
La psycholinguistique, d’ailleurs, comme la plupart des disciplines à cheval sur plusieurs branches, est très attentive à la méthodologie. C’est pourquoi les expériences dans ce domaine sont caractérisées par une empreinte expérimentale et une exécution précise.
Comme dans d’autres sciences, chaque fois qu’on répond à une question, de nouvelles questions surgissent, qui alimentent la recherche. En d’autres termes, un domaine de recherche très dynamique.
Quelles sont les capacités psycholinguistiques ?


Il s’agit de toutes ces compétences qui nous permettent de communiquer. Et, par conséquent, ils sont essentiels lorsque nous interagissons. Voyons voir ce qu’ils sont :
Pour évaluer ces compétences, la psycholinguistique utilise le paradigme de recherche de la psychologie cognitive, qui repose à son tour sur la théorie mentaliste, fonctionnaliste, computationnelle et restrictive.


En bref, la psycholinguistique est une science moderne qui, grâce à sa passion pour la recherche, notamment dans le domaine expérimental, aide à déchiffrer la complexité du langage humain.
C’est pourquoi, avec ses découvertes, il nous dit comment nous produisons, codifions et utilisons le langage comme outil de communication.


En définitive, la science psycholinguistique offre des perspectives intéressantes pour améliorer les pratiques éducatives en matière d’apprentissage des langues. En combinant les connaissances issues de cette discipline avec des approches pédagogiques innovantes, il est possible d’optimiser les processus d’enseignement et d’apprentissage pour offrir aux apprenants les meilleures conditions pour développer leurs compétences linguistiques.


Fabrice NOUZIANYOVO, JSTM.ORG

Laisser un commentaire