A la une

4ème édition de la Fête des Sciences au Mali : trois jours pour réveiller la curiosité scientifique des plus jeunes

La cérémonie d’ouverture de la quatrième édition de la Fête des Sciences au Mali a eu lieu, ce jeudi 05 décembre, à l’amphithéâtre I de l’Ecole national d’ingénieurs (ENI-ABT). C’était sous la présidence de Lelenta Hawa Baba Ba, ministre des Mines et du Pétrole.

La Fête des Sciences au Mali est un espace d’échange entre élèves, étudiants, enseignants chercheurs, et inventeurs. L’année 2019 marque la quatrième édition dont les activités s’étaleront sur trois jours. L’objectif selon Dr Amadou Koné, Président du comité d’organisation est d’attirer les jeunes en particuliers les jeunes filles vers les sciences. « Car un pays qui veut se développer, soutient Dr Amadou Koné, ne peut mettre en marge les sciences et l’innovation. »

Les festivités auront lieu autour de deux tables rondes : Sciences et développement, sciences et intelligence artificielle. Les réflexions autours des tables rondes, explique la ministre des Mines et du Pétrole, permettront de formuler des propositions permettant de mettre en place les moyens techniques et financiers pour promouvoir les sciences, la technologie et l’innovation ; d’engager les acteurs maliens dans une dynamique de dialogue et de partage d’expérience entre les secteurs publics et privés et enfin de faire participer les élèves de toutes les régions du Mali.

A cet effet, le programme des activités a été taillé sur mesure pour motiver la jeunesse à aller vers les sciences. L’espace AFIMA (Association des femmes ingénieurs) permettait aux jeunes filles de bénéficier des expériences des femmes scientifiques aguerries. Aussi, les organisateurs ont prévu des concours en robotique, en architecture, et des visites de laboratoires.

Quelques participants à la fête des sciences

JSTM.ORG

Laisser un commentaire