A la une, Education

USTTB: Sorite de la 5e promotion de l’ISA et lancement de Gensis Startups

L’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) a abrité deux évènements, ce jeudi matin. La cérémonie de sortie de la 5e promotion de l’Institut des Sciences Appliquées (ISA) et le lancement du projet Gensis Startups. Environ 100 jeunes  diplômés de cet institut, mais aussi de l’IUG et de l’IUT, bénéficieront, cette année, de ce projet ambitieux.

«Gagner le pari de la jeunesse entreprenante, c’est jeter les bases d’une économie forte et prospère». Pour le président du Conseil national du Patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsy Coulibaly, l’auto-emploi est la seule option pour absorber le flux de jeunes diplômés déversés chaque année sur le marché de l’emploi. «Les jeunes maliens doivent mettre à profit leur fougue, leur curiosité et leur dynamisme au service de plus d’innovation et de créativité», a affirmé le parrain de la 5e promotion de l’ISA. Pour lui, c’est la seule condition pour le développement du Mali, après 60 ans d’aide au développement, sans résultat.

Une vue du présidium

Le projet «Genesis Startups Mali» est issu du Programme de Soutien à l’Economie Numérique, à l’Innovation et à la Créativité des Incubateurs et des Startups (SENICIS). Un programme piloté par le Conseil national du Patronat du Mali (CNPM). L’objectif de GENESIS Startups Mali est de développer entrepreneuriat et l’innovation des diplômés maliens. Le projet est une initiative conjointe du groupe Eureka et de l’Institut des Sciences Appliquées.

La cérémonie de sorite des nouveaux diplômés était sous la présidence du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Assétou Founè Samaké Migan. 120 jeunes ont reçu leur attestation de licence professionnelle de l’ISA, en Chimie appliquée, en Génie biologique, en Génie électrique et Informatique industrielle. Le diplôme acquis, indique le Pr Mamadou WELE, est le témoin d’un savoir-faire et d’un savoir-être des récipiendaires au cours de leur passage dans l’institut qu’il dirige.

Lire aussi – Bio-informatique: le Mali à l’ère de la recherche «in silico»!

Corps professoral de l’ISA

Il est important aujourd’hui, a affirmé le directeur de l’ISA, de faire de la création d’entreprise une véritable alternative sur le marché de l’emploi qui favorisera l’émergence d’une nouvelle génération de créateurs issus de nos universités. C’est à cette seule condition, a estimé le Pr WELE, qu’une meilleure diversification de l’économie nationale sera atteinte. Pour y parvenir, conclut-il, une attention particulière doit être portée aux relations entre l’université et l’entreprise.

@mamadou_togola 

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis le Red Chef du Journal Scientifique et Technique du Mali. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire