Education, Santé

USTTB: lauréat du prix NIAID pour la recherche sur le paludisme

L’Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako a été honorée par le financement d’un projet de recherche sur le paludisme  dont l’investigateur principal est le Professeur Seydou DOUMBIA.

En effet, c’était le 21 avril 2017 que l’Institut National d’Allergie et des Maladies Infectieuses(NIAID) a annoncé  un financement pour la première année, d’environ 9 millions de dollars, sous réserve de disponibilité, pour sept centres de recherche sur le paludisme dans le monde. Les bénéficiaires annoncés jusqu’à présent sont tous des membres de la Société Américaine  de médecine tropicale et de l’hygiène (ASTMH).
«Je suis ému de travailler parmi un groupe de scientifiques de haut calibre qui font partie de ce prestigieux réseau mondial de centres qui travaillent à mettre fin au paludisme», a déclaré le président Patricia F. Walker, MD, DTM et H, FASTMH. « Quelle chance pour nos stagiaires et nos étudiants d’être en compagnie de ces leaders mondiaux dans la recherche sur le paludisme ».

Les différents lauréats sont entre autres:

  • Centre d’excellence de recherche sur le paludisme d’Amazonie

Chercheur principal: Joseph Vinetz, MD, FASTMH
Institution principale: Université de  Californie, San Diego

  • Recherche multidisciplinaire pour la lutte contre le paludisme et la prévention en Afrique de l’Ouest

Chercheur principal: Seydou Doumbia, MD, PhD
Institution principale: Université des Sciences des Techniques et des Technologies de Bamako, Bamako, Mali

  • La transmission du paludisme et l’impact des efforts de lutte en Afrique australe et centrale

Chercheur principal: William Moss, MD, MPH
Institution principale: École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg, Baltimore

  • Programme de résistance, d’immunologie, de surveillance et de modélisation du paludisme en Ouganda (PRISM)

Chercheur principal: Grant Dorsey, MD, PhD
Institution principale: Université de Californie, San Francisco

  • Modifications environnementales en Afrique subsaharienne: évolution de l’épidémiologie, de la transmission et de la pathogénie du paludisme à  Plasmodium falciparum et P. vivax

Chercheur principal: Guiyun Yan, PhD
Institution principale: Université de Californie, Irvine

  • Centre de recherche sur le paludisme en Asie du Sud-Est

Chercheur principal: Liwang Cui, PhD
Institution principale: Université d’Etat de la Pennsylvanie, Université de  Park

  • Centre régional d’excellence de Myanmar pour la recherche sur le paludisme

Chercheurs principaux: Christopher Plowe, MD, MPH, FASTMH, et Myaing Myaing Nyunt, MD, Ph.D., MPH
Institution principale: École de médecine de l’Université du Maryland, Baltimore

Ces  7 projets financés en 2017 dans le cadre du programme de l’ICEMR permettront aux scientifiques de poursuivre la recherche essentielle sur le paludisme, qui couvre souvent différentes disciplines pour résoudre les problèmes les plus urgents et les aspects pratiques de la lutte contre le paludisme  d’après  Dr Lee Hall, MD, Ph.D., Chef du département de parasitologie et des programmes internationaux du NIAID.

 

Source: www.sante.gov.ml

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis le Red Chef du Journal Scientifique et Technique du Mali. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire