A la une, Education

Technologie: Apprendre les systèmes embarqués au Mali, c’est désormais possible!

L’Institut Africain de Technologies et de Management (ITMA) a offert le plus cadeau de fin d’année à ses étudiants. Désormais, les portes de trois établissements d’enseignement supérieur français leur sont ouvertes. Avec plusieurs offres de formation inédite.

L’Université Paris 13, l’École supérieure d’électronique de l’Ouest (ESEO) et l’Académie Internationale de Management en Alsace (AIMA). Tels sont les trois établissements d’enseignement supérieur avec lesquels l’ITMA a, désormais, une convention de partenariat. Selon Siby Ginette Bellegarde, directrice générale de l’ITMA, ces conventions permettent à son institut: d’élargir, d’une part, son offre de formation et de recherche, et d’autre part, d’offrir plus de perspectives d’épanouissement aux jeunes en leur permettant de poursuivre leur étude dans ces établissements. L’ITMA est l’un des derniers établissements d’enseignement supérieur nés au Mali. «Avec cette multitude d’offre sur le marché, l’ITMA doit se différencier de la concurrence pour susciter l’intérêt des futurs bacheliers», a indiqué Siby Ginette Bellegarde, non moins ancienne ministre de l’Enseignement supérieur du Mali.

Avec un effectif de 1 300 étudiants sur Angers, Paris, Dijon et Shanghai; 5 300 anciens étudiants ingénieurs, membres du réseau Alumni; 1 400 entreprises partenaires, l’ESEO avec ses 50 laboratoires et un Campus ultra-moderne sur Angers forme des ingénieurs en: systèmes embarqués, objets connectés, biomédical, énergie et environnement, cloud computing, cyber sécurité. Quant à l’Université Paris 13, elle est l’une des treize universités qui ont succédé à la Sorbonne après 1968. L’Université compte aujourd’hui 24 000 étudiants, répartis sur cinq campus, en formation initiale ou continue. L’Université Paris 13 forme en biologie, sciences du vivant, chimie, droit, économie, gestion, sciences de la santé: kiné, médecine, médecine dentaire, orthoptie, pharmacie, sage.

Premiers cours magistraux…

A peine les conventions échangées que, le lendemain, les représentants des institutions ont animé une conférence-débat dans les locaux de l’Institut Africain de Technologies et de Management (ITMA). Devant les étudiants et leurs parents, les partenaires sont revenues sur leurs propres parcours, l’histoire de leurs établissements respectifs, les offres de formation et les coûts de formation. Les étudiants ont assisté à une démonstration sur les systèmes embarqués. Dans l’élément des algorithmes détectent les piétons sur la chaussée et commande au véhicule de ralentir ou de s’arrêter au besoin.

@mamadou_togola

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis le Red Chef du Journal Scientifique et Technique du Mali. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire