A la une, LES BREVES, Santé

Santé : Saviez que 42% des Bamakois ont le Groupe sanguin O ?

Durant 5 mois, soit de novembre 2017 à mars 2018, Mazo Koné, doctorant en biologie à l’Université de Ibadan au Nigeria et Bafing Traoré, biologiste médical au laboratoire médical Pa & Ka ont mené une étude sur la «Fréquence des fractions du système ABO, Rhésus dans la population de Bamako, Mali». Au total, le sang de 1 866 personnes a été analysé. Les résultats ont montré que le Groupe sanguin O est le plus répandu des groupes sanguins  à Bamako.

JSTM vous propose le rapport intégral produit à l’issue de leurs travaux:

Le système ABO, le plus important système de groupes sanguins, fut découvert par Karl Land-Steineren 1901. Le système est fondé sur l’existence d’anticorps naturels (iso-agglutinines) dirigés contre les antigènes A ou B à la surface des érythrocytes (Globules Rouges ou encore Hématies). On y trouve quatre groupes sanguins qui sont : A, B, AB et O. Les antigènes A ou B ne sont pas les seuls à être exprimé à la surface des érythrocytes. Les érythrocytes peuvent aussi exprimes parallèlement l’antigène D connu sous le nom de Rhésus. Quand les érythrocytes d’un individu expriment à la fois l’antigène A ou B tout comme l’antigène D, le groupe sanguin est dit de rhésus positif : A rhésus positif (A+) ou B rhésus positif (B+) ou encore AB rhésus positif (AB+). Les érythrocytes sans antigène de surface forment le groupe sanguin O qui vient du mot allemand  « Ohne » qui veut dire ‘sans’. L’objectif de cette étude était d’avoir une idée sur les proportions de chacun des fractions du système ABO dans la population bamakoise. Sur une duré d’un mois, le rapport de groupage au Laboratoire d’Analyses Médicales Pa&Ka a fournit les résultats suivant :

Le groupe sanguin O domine largement sur tous les autres groupes avec un pourcentage de 42% suivi par le groupe B avec 30% suivi à son tour par le groupe A avec 23%. Le groupe AB est le moins répandu avec un pourcentage faible de 5% environ. Ces chiffres ne font que confirme le rapport de plusieurs travaux à travers le monde qui affirme que le groupe O est le plus répandu dans la population mondiale.

L’antigène D domine largement dans la population Bamakoise. Plus de 93% de la population exprime le Rhésus.

La répartition des groupes sanguins selon le sexe montre presque la même proportion comme celle de la population générale. Le groupe sanguin O domine dans les deux sexes pendant que le groupe AB est rare.

Pour conclure, le présent rapport montre que la population Bamakoise est majoritairement du groupe sanguin O et que la majeure partie de cette population a un Rhésus positif. Selon le sexe notre rapport révèle une légère différence de proportion entre les hommes et les femmes. Cette légère différence pourrait être du au fait que dans la population d’étude, les femmes étaient plus nombreuse que les hommes.

   Méthodologie

L’épreuve globulaire (Beth-Vincent) et l’épreuve plasmatique (Simonin-Michon) ont été utilisées sur des prélèvements fait sur tube ETDA pour la détermination des groupes sanguins. Pour l’épreuve plasmatiques les tubes ETDA ont étant laissé la l’air libre pour sédimentation, pour le l’obtention du plasma. Pour les rhésus qui trainent un peu le système ScanGel™ ABO Complete/RH/K Duo de la compagnie Bio-Rad a été utilisé.

Références

The History of Blood Transfusion Medicine [archive], sur bloodbook.com

Laisser un commentaire