A la une, Innovation

Recherche dans les universités: la brique H remporte le 1er prix du «Mérite du Chercheur»

Avec l’accentuation des effets du changement climatique, l’analyse du cycle des matériaux, la réduction de l’effet de serre et la protection de l’environnement sont des thèmes abordés dans le processus de construction des bâtiments et de l’aménagement urbain. Un ensemble de données prises en compte par l’architecte malien Gaoussou Traoré, inventeur de la brique H et 2H.

Le Grand prix du président de la République, d’une valeur de 25 millions de FCFA, a été remis par le Chef de l’Etat lui-même. C’était à la Journée nationale de la Recherche et de l’Innovation. Célébrée cette année, à l’occasion de la 4e édition de la rentrée solennelle des universités, sous le thème: «la construction et la consolidation de la paix au Mali: l’apport des Universités». Avec 154 logements sociaux réalisés au Burkina et un projet de construction de 2000 logements sociaux au Cameroun, la Brique H conquiert le monde. Une consécration pour une invention malienne qui a remporté la Médaille d’Or et le prix de la meilleure invention de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle en 2004.

Lire aussi – Sommet UE-UA: des scientifiques africains lancent un appel à soutenir la recherche

Descriptif technique de la brique H

Dépourvue de margelles (ailes) latérales et de fond, la brique H constitue un appareillage alvéolaire. Le système permet le remplissage des briques par la terre mélangé avec 3 à 5% de paille. Le procédé de la brique H repose essentiellement sur deux techniques: d’abord, une brique en forme de H ou 2H constituant un moule en aggloméré de ciment pour la terre mélangée avec de la paille (système de coffrage perdu). Puis, un moulage de la terre mélangée avec la paille sans compactage. Aussi, la brique H est un morceau de ciment dont le dosage respecte les critères de normalisation NF. Ainsi, pour un dosage usuel, le procédé permet d’obtenir 50 briques /m3 contre par 40 briques/m3 pour le procédé classique.

Comparatif de l’économie de la brique H

Avantages du procédé brique H

La brique H a plusieurs avantages. Il s’agit entre autres: de l’économie de 30% à la confection par rapport à la brique classique; la suppression des joints de mortier; l’absence d’arrosage de durcissement de la brique; la bonne isolation thermique et acoustique; l’absence de coffrage de bois pour la réalisation des poteaux, poutres, linteaux et chaînages; la rapidité dans la construction; le procédé respecte la démarche haute qualité environnementale (HQE). Selon l’inventeur Gaoussou Traoré, les deux principaux éléments qui font de la brique H une révolution sont: sa forme et son coût de 30% moins cher que la brique ordinaire.

Lire aussi – Financement de la recherche scientifique au Mali: 46 projets retenus par le CNRST

Aujourd’hui, la brique H et 2H sont une marque déposée par La Soudanaise, l’entreprise de Gaoussou Traoré, architecte, urbaniste et aménageur du territoire. Avec 34 ans d’expériences professionnelles, le diplômé de l’Institut des Bâtiments de Kiev (Ex URSS) et de l’Université Libre de Bruxelles a mis au point des briques conformes au diagramme du développement durable: écologique, économique et social. En remportant, le Grand prix du président de la République, le chercheur s’impose enfin au Mali où seulement la construction de 8 logements sociaux lui a été confiée.

@mamadou_togola

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

1 Comment

Laisser un commentaire