A la une, Education

Promotion des sciences en milieu féminin : L’Unesco engage le concours « miss science 2018 » au Mali

Dans le cadre d’attirer les jeunes filles vers les sciences, le bureau de l’Unesco à Bamako, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, organisera dans tout le Mali, un concours dénommé « miss science » édition 2018. L’objectif est de récompenser des jeunes femmes et adolescentes brillantes dans les différentes matières scientifiques. L’atelier de lancement des activités est prévu le lundi 28 juin. JSTM, partenaire de l’évènement, vous donnera, tout au long de l’organisation, les détails sur ce concours.

 Que faire pour que les filles fassent des sciences ? « Il faut motiver les filles…» ont répondu des panelistes réunis autour d’une table ronde au cours de la cinquante-huitième session de la commission de la condition de la femme, organisée par l’Unesco en 2014. En 2018, Oumou Dicko, représentante du Chef du Bureau de l’Unesco à Bamako passe à l’action. En encourageant la performance scolaire des filles, particulièrement en sciences. A cet effet, une étude scientifique dirigée par Dr Jacqueline Sogoba de la Faculté des Sciences et Technologies de Bamako  a été réalisée. « Etude sur l’analyse des besoins relatifs à la participation et au renforcement des capacités des adolescentes et des jeunes femmes aux sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM) au mali. » C’est l’intitulé de l’étude selon laquelle la proportion de scientifiques, dans l’enseignement secondaire général est très faible et les filles y sont très peu représentées. Et, plus la durée des études s’allonge, plus les filles sont rares.

Pour Mme Oumou Dicko, « le véritable progrès doit commencer par les droits et la dignité des femmes ». C’est pourquoi il faut ôter les préjugés qu’on les filles à l’égard des sciences. Concours « miss science » édition 2018 permettra, non seulement de déconstruire les clichés autour des STEM mais aussi de récompenser des lauréates. Une « Miss Sciences Collège 2018 » et une « Miss Sciences Lycée 2018 » seront désignées avec leurs dauphines dans les différentes disciplines (mathématique, physique-chimie et biologie).

l’organisation du concours national

Trois (03) meilleures filles de chacune des 20 académies d’enseignement du Mali seront sélectionnées et soumises à un test. Les nominées présélectionnées, après préparation locale, se rendront à Bamako pour l’évaluation finale.

Deux sujets par discipline seront proposés par deux enseignants reconnus. Le sujet à traiter est tiré au sort en salle d’examen. Les disciplines à aborder sont : les mathématiques, la physique-chimie et la biologie. L’examen sera surveillé par le comité de coordination scientifique. Dix correcteurs (dont 6 au fondamental et 4 au lycée) corrigeront les copies et une moyenne sera faite des deux notes.

Les résultats seront proclamés 24 à 48h après les épreuves.

@Mardochée BOLI

 

Laisser un commentaire