A la une, LES BREVES, Santé

Projet ATLAS Mali: 150 000 kits d’autotest de dépistage du VIH disponibles

Le Projet ATLAS Mali a été lancé, le 19 juin 2019, par le ministre de la  Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé. Financé par Unitaid et mis en œuvre par Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé (Solthis), le Projet ATLAS, d’une durée de trois ans, permettra de distribuer 150 000 kits d’autotest de dépistage du VIH au Mali.

«Réduire la morbidité et la mortalité dues au VIH/SIDA, en améliorant l’accès à l’autotest  du VIH». Tel est l’objectif du projet, selon Clémence Doumenc-Aïdara, Directrice du projet ATLAS. Le projet, poursuit-elle, est une réponse aux objectifs « 90-90-90 » des Nations Unies. Fixés pour 2020, ces objectifs visent à aider: 90% des séropositifs à connaître leur statut, 90% des personnes dépistées séropositives à avoir accès au traitement antirétroviral, 90% des personnes sous traitement à avoir une charge virale indétectable.

Lire aussi – Campus universitaire de la FST: 51,2% des étudiants ignorent leur statut sérologique (thèse)

Au Mali, le nombre de personnes vivant avec le VIH/SIDA (P-VIH) est en augmentation, s’inquiète le Pr Moussa Maïga, Secrétaire Exécutif du Haut Conseil National de lutte contre le  SIDA. Au lieu de 107 000 P-VIH, le Cadre Stratégique national de lutte contre le VIH et le SIDA (CSN-2017-2021) a dénombré 151 000 personnes vivant avec le VIH, soit une augmentation de 50%. Utilisé dans 52 pays à travers le monde, l’autotest, selon Pr Moussa Maïga, permet l’amélioration de la lutte contre le SIDA au Mali. L’autotest sera disponible dans les centres de santé, il sera aussi disponible à travers les réseaux des populations ciblées elles-mêmes. Le test sera proposé par les pairs, les partenaires ou les clients pour les travailleuses de sexe. L’ONG ACARD SIDA interviendra pour l’accompagnement à la réalisation et l’interprétation de l’autotest de dépistage.

Lire aussi – VIH/SIDA: A Ségou, une étude révèle que 60% des sites ne font pas de dépistage des enfants nés de mères séropositives

Laurent VIDAL, Directeur de l’IRD Mali

En plus du déploiement des autotests, à travers des canaux orignaux de distribution, le projet Atlas, c’est aussi des études scientifiques. Ce volet sera conduit par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), en partenariat avec la London School of Hygiene and Trapical Medecine et l’Imperiral College of London. Il permettra de générer des données sur les résultats et l’impact des interventions pour l’adoption de l’autotest comme méthode lutte contre le VIH/SIDA. Présent au lancement du Projet ATLAS, le Directeur de l’IRD, Laurent Vidal s’est réjoui du partenariat avec ATLAS. Il aussi invité les chercheurs à «coller la recherche aux évolutions du VIH/SIDA».

Mamadou TOGOLA

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire