A la une, Bien-être

Pourquoi dormir avec un ventilateur est mauvais

En raison de la canicule vous avez été nombreux à vous équiper d’un ventilateur. Une idée a priori futée pour vous rafraîchir, mais qui a aussi ses inconvénients, notamment si vous le faites fonctionner pendant votre sommeil.

Ah, les délices du ventilo quand il fait plus de 30 °C ! Sans son souffle d’air salvateur comment survivre à la canicule ? On y est tellement accro que l’on dort avec ! Pourtant, sachez-le : le ventilateur, qu’il soit au sol ou au plafond, n’a pas que des bienfaits. Chez certaines personnes, il est même responsable de tout un tas de désagréments.

Car le ventilateur ne fait pas que brasser l’air ! « Quand il fait circuler l’air dans la pièce, des particules de poussière et de pollens pénètrent aussi dans vos sinus », explique le Dr Reddick dans The Sleep Advisor, ce qui peut aggraver certains problèmes respiratoires. Prudence donc si vous êtes sujet à l’allergie, à l’asthme, au rhume des foins !

Notre conseil : regardez de près votre ventilateur avant de le mettre en marche. Si vous constatez de la poussière sur ses lames, enlevez-la le plus possible car ces particules vont se mettre à voler dans l’air quand l’appareil fonctionnera.

Le ventilateur assèche la peau, les yeux, les sinus

Autre inconvénient : le ventilateur assèche la peau, mais pas seulement. Si vous dormez la bouche ouverte, le flux d’air permanent risque de dessécher votre gorge. Il peut aussi rendre vos yeux plus secs, surtout si vous portez des lentilles de contact pendant votre sommeil. Mieux vaut donc les retirer avant de dormir.

Le ventilo assèche également les fosses nasales, ce qui peut affecter vos sinus. Le risque en cas de sécheresse importante ? « Que  votre corps produise un excès de mucus pour essayer de compenser. Vous pouvez alors vous retrouver avec le nez bouché et des maux de tête. »

Enfin, évitez de positionner le ventilateur trop près d’une partie du corps. A la clé au réveil, après avoir été exposé toute la nuit à cette brise constante : des muscles raides et douloureux, un torticolis « Ce problème est particulièrement fréquent chez les personnes qui dorment avec le ventilateur près de leur visage et de leur cou », met en garde le site spécialisé.

Notre conseil : investir dans un ventilateur avec minuterie. Vous vous endormirez sans souffrir de la chaleur, et vous ne subirez pas toute la nuit les désagréments d’un brassage d’air constant.

Source : The Sleep Advisor, 2018.

Laisser un commentaire