A la une, Environnement

PEUT-ON ÉCHAPPER AUX PESTICIDES DANS L’ALIMENTATION?

Les pesticides étant très fortement consommés en France, on retrouve leur résidus dans de nombreux aliments. Pour réduire son exposition, il faut multiplier les bons gestes.

En France, c’est quasiment mission impossible : les pesticides sont présents dans les fruits, les légumes, les céréales et même la viande, en faible quantité.

Rien d’étonnant : avec 80 000 tonnes de pesticides épandus en moyenne chaque année (herbicides, insecticides et fongicides), la France en est le 1er utilisateur européen. Or, selon l’OMS, l’alimentation représente 80 % de notre exposition.

Mais, que leur reproche-t-on ? De perturber le système hormonal, de favoriser l’apparition de cancers, d’abaisser la fertilité… Problème : évaluer l’impact sanitaire d’une exposition quotidienne à des doses infimes via l’alimentation reste difficile.

Laver, éplucher, choisir les produits « bio »

Que faire ? Laver les fruits et légumes ? Oui, mais cela n’aura d’effet que sur les molécules liposolubles comme le chlorpyriphos(un insecticide). Les éplucher ? Oui, mais certains pesticides, comme l’acétamipride (insecticide), peuvent pénétrer dans la plante.

Opter pour les produits de l’agriculture biologique ? Plusieurs études ont conclu que la concentration de résidus de pesticides y était systématiquement moins élevée que dans ceux issus cultures conventionnelles, bien que les différences observées soient variables.

science-et-vie.com

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis le Red Chef du Journal Scientifique et Technique du Mali. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire