A la une, Santé

MEDICARD: votre carnet électronique de santé

Antécédents médicaux (maladies, opérations); allergies éventuelles; médicaments en cours d’utilisation; comptes rendus de consultation; résultats d’examens (radios, analyses biologiques) et les informations sur l’assurance maladie du patient. Bref, un carnet de santé informatisé, c’est l’utilité de la carte santé «MEDICARD».

«La Carte MEDICARD vous permet d’optimiser votre prise en charge par les professionnels de santé», indique Boubacar Sidibé, développeur et directeur technique du Groupe Madina Conception, à l’origine de la carte. Avec votre accord, un professionnel de santé peut accéder de façon simple et rapide au contenu de votre dossier médical. «Cela lui permet de connaître rapidement les informations importantes sur vous, afin de vous soigner de manière optimale, en gagnant en temps et en coordination», explique le développeur.

Lire aussi – ANTIM: Bientôt un centre d’appel sur la reproduction maternelle

Indispensable en urgence…

En plus de la carte, MEDICARD c’est aussi une application. Ensemble, elles sont destinées à faciliter la prise en charge des malades par les professionnels de santé. Lors d’une prise en charge en urgence, explique Cheick N’diaye, Directeur général du Madina Conception, le patient peut être dans l’incapacité de répondre. L’accès aux données de la carte MEDICARD permet alors de prendre connaissance d’informations qui peuvent être vitales pour le patient telles que son groupe sanguin et la personne à contacter en cas d’accident. Des informations qui vont participer à la prise de décision, voire orienter la démarche diagnostique ou thérapeutique et diminuer le nombre d’examens à réaliser.

Lire aussi – Abandon du projet « Panafrican E-network »: un coup dur pour l’avenir du E-santé au Mali

Comment avoir MEDIACRD ?

MEDICARD est délivré dans les structures de santé, lors de consultation. Un compte patient est ouvert par le médecin traitant qui y ajoute les informations relatives à la santé du patient. Puis, une carte physique est remise au patient. Lorsque ce dernier se rend dans une structure de santé pour une consultation ou un traitement, on a accès aux données de sa carte en scannant le code-barres. Aujourd’hui, MEDICARD coûte 10 000 FCFA et valable un an.

Avec près 6000 cas d’accident et 541 personnes tuées sur les routes en 2016, selon les chiffres du Comité national de la Sécurité routière, MEDICARD est une opportunité pour sauver des vies. Pour l’étendre à tous les établissements de santé publics ou privés, ces jeunes développeurs sollicitent l’accompagnement des autorités nationales.

@mamadou_togola

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis le Red Chef du Journal Scientifique et Technique du Mali. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire