Café scientifique, Environnement, Geologie

Mali/Géologie : « Des environnements d’hier à ceux d’aujourd’hui »

Le Journal scientifique et technique du Mali (JSTM) a organisé la sixième édition du « Café scientifique », en partenariat avec le Réseau des Journalistes scientifiques, vendredri 18 novembre 2016, au Café de Bamako, sis à Médina-Coura, centre de la capitale malienne. Ce type de rencontre est organisé chaque mois afin de donner la parole à un spécialiste d’un domaine pour intervenir sur un sujet donné.

De nombreux phénomènes environnementaux appellent à des études précises pour atteindre un certain nombre d’objectifs. Parmi ces objectifs, nous pouvons citer : la recherche de solutions aux problèmes environnementaux dont les plus fréquents au Mali sont les sécheresses, les inondations et les pollutions. Ce sont entre autres, les différents points sur lesquels est intervenu le conférencier Jacques Dembélé, Géologue du Quaternaire.

Cet Enseignant-Chercheur à la Faculté d’Histoire et de Géographie de Bamako a présenté un exposé d’une quarantaine de minutes sur le thème « Des environnements d’hier à ceux d’aujourd’hui ». Il s’agit de retracer les grands moments ayant marqué les environnements au Mali, en Afrique et dans le monde, durant les quatre derniers millénaires, qui constituent le « quaternaire ».

Ainsi, il a été prouvé que la ville de Bamako a connu des séismes dans les années 1960. « S’il y a eu des tremblements de terre dans le passé, c’est qu’il faut en prévoir d’autre. Cependant, nous constatons que personne n’en parle avec sérieux », a indiqué le conférencier.

Les environnements ont connu plusieurs changements notamment dans les végétations, les espèces animales et les changements climatiques « Depuis 11.700 ans, il y a eu 103 changements climatiques », soutient M. Dembélé.

Le Mali dispose d’un environnement vaste et riche en diversité, entre autres, les zones irrigables et cultivables « si nous combinons, il peut y avoir une moyenne de 3 millions d’hectares de terre fertiles dans la zone de Bamako, qui malheureusement n’est pas exploité », déplore-t-il.

Quant au climat, le Géologue a tenu à en rappeler la définition, en insistant de ne pas le confondre avec le temps, ou encore « changement climatique » et « variation de temps ». « Le temps c’est sur le court terme et le climat sur le long terme ».

Les questions environnementales auxquelles fait face le Mali sont assez nombreuses et constituent de véritables défis pour les populations. Il y a le problème « des sachets plastiques, des eaux usées et des exploitations de carrière à protéger », rappelle-t-il.

Le Professeur Dembélé a l’habitude d’effectuer des recherches et d’encadrer des étudiants sur des sujets touchant le Mali, par exemple : le fleuve Niger ou encore la carrière de Banconi Radzel.

Des étudiants, des journalistes, des informaticiens et des entrepreneurs ont pris part à cette rencontre. Rendez-vous est donné pour le mois de Décembre pour le prochain « Café scientifique ».

Diénéba Dème, Journaliste scientifique

Laisser un commentaire