A la une, Education

Mali: Ouverture officielle du 1er centre national de robotique

Les activités du Centre national Collaboratif de l’Éducation en Robotique, ou Robots Mali ont officiellement démarré le lundi 19 mars 2018. La cérémonie d’ouverture de ce centre, le tout premier au Mali, a eu lieu à la Cité universitaire de Kabala. Sous la présidence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique. L’occasion pour les différentes équipes de présenter leur création sur le thème de la santé.

100 kits robots, 40 ordinateurs portables, des composants Arduino, des drones et plusieurs autres équipements. C’est le matériel remis au ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique par le représentant de l’Unesco. Un matériel acquis grâce au financement de la Chine. D’où la présence de l’Ambassadrice de Chine au Mali à l’ouverture du centre. Le directeur de l’Ecole normale d’enseignement technique et professionnel (ENETP) s’est réjoui de l’ouverture dans ce centre au sein de son établissement. Un signe, selon lui, de l’importance qu’accordent, désormais, les autorités à l’enseignement technique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Face aux autorités et parents qui ont fait le déplacement à Kabala, Aboubacar Dicko a passé un  message fort. Il est le porte-parole de la première équipe nationale de robotique du Mali et l’un des jeunes ayant remporté le First Global à Washington. Selon l’élève en classe de Terminale Science exacte, la robotique peut changer la vie d’un enfant. «C’est mon cas aujourd’hui », indique-t-il. Après, notre succès à Washington, explique Dicko, j’ai été admis au concours d’entrée à l’African Leadership Academy de Johannesburg (ALA). Aux dires de Dicko, sans sa formation en robotique, il n’aurait jamais pu intégrer l’ALA où, seulement, 5% des candidats réussissent dans toute l’Afrique. «Je suis très content de la création de ce centre. Je souhaite à tous les jeunes d’en profiter comme j’en ai profité», conclut-il.

Un dispositif de guidage pour non-voyant en expérimentation dans le centre

Dans son discours, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Assétou Founè Samaké Migan a reconnu et salué les efforts de Micheal Leventhal, le responsable de Robots Mali. Il a, indique le ministre, tout préfinancé de sa poche. Les voyages au Panafrican Robotics Competition (PARC) à Dakar et au FIRST Global. C’est dire, salue-t-elle, que Micheal préparait l’avenir de nos enfants avant même que nous nous rendions compte de l’opportunité que cela représentait.

@mamadou_togola

Laisser un commentaire