A la une, Technologie

Les smartphones seront-ils remplacés par les “dumbphones”?

Alors que de nombreuses personnes estiment ne pas pouvoir vivre sans leur smartphone, les ventes de « dumbphones » ont pourtant augmenté de 5 % l’an dernier. Est-ce là le signe d’un retour en force des téléphones mobiles incapables de se connecter à Internet ?

En opposition au smartphone, le terme “dumbphone” (littéralement téléphone idiot) a été créé pour qualifier les anciens téléphones portables faisant leur retour aujourd’hui. Avant l’arrivée des smartphones, les téléphones mobiles étaient simplement munis des fonctions basiques comme les appels, les SMS et autres MMS. Par ailleurs, certains étaient ultra-résistants comme le célèbre Nokia 3310 remit sur le marché il y a quelque temps sous l’impulsion de la société française Lekki.

Le fait est que ces mobiles vintage retrouvent des couleurs, notamment chez les personnes désirant se “déconnecter”. En effet, les dumbphones n’ont pas la possibilité de surfer sur le Web ou d’utiliser les multiples applications de réseaux sociaux, jeux et autres. Selon un récent article du quotidien britannique The Independent, si les ventes de smartphones ont bien augmenté de 2 % l’année dernière, celles des dumbphones ont augmenté de 5 %.

Évidemment, les smartphones restent en pôle position, et cela n’est sûrement pas prêt de changer. Mais l’utilisation des mobiles sans Internet est à la hausse, et il s’agit là d’une tendance intéressante. C’est ce qu’explique Tanya Goodin, l’auteure de l’ouvrage Stop Staring at Screens, dont le but est de donner des conseils pour se “désintoxiquer”.

L’intéressée a indiqué avoir observé depuis quelques années « un nombre croissant de personnes qui passent, au moins partiellement, aux dumbphones », le but étant d’obtenir « un peu de répit dans cette stimulation incessante du monde numérique ».

Le fait est qu’un grand nombre d’utilisateurs ont conscience de passer trop de temps sur leur smartphone, mais il est très compliqué de s’en passer. En vérité, la seule façon de s’en défaire est d’éteindre l’appareil. Cependant il est si facile de rallumer ce dernier, signe qu’il s’agit là d’une véritable addiction. Ainsi, le regain des mobiles vintage fait sens car sans Internet, il y a moins de stimulations, et donc moins de tentations.

sciencepost.fr

Laisser un commentaire