A la une, Technologie

Lenali: le réseau social malien utilisable par «les non scolarisés»

Développé par Mamadou Gouro SIDIBE, lenali est le premier réseau social «totalement vocal». Il utilise les langues locales du Mali. Quel que soit votre niveau d’instruction vous y avez accès.

Moins d’écrits, plus de voix. C’est le but recherché par Sidibé. Car, explique-t-il, avec moins de 20% de la population ayant accès à internet, la majorité des Maliens ne savent pas ce qui se dit sur internet. « Lenali n’est pas seulement réservé à une catégorie de personnes comme ses prédécesseurs. Il englobe l’essentiel des autres réseaux sociaux et messageries pour y ajouter ses propres innovations », indique son concepteur.

Mamadou Gouro Sidibé fondateur de Lenali

Un autre avantage du Lenali, assure le Ph.D en informatique, c’est un réseau qui nous fait vivre réellement nos sentiments. « si tu as envie de dire quelque chose avec la bonne émotion, avec la bonne intonation et surtout avec la bonne explication, tu es obligé de passer par le vocal», nous explique Mamadou G. Sidibé.

Un mode d’emploi très simple

Le mot Lenali se compose de deux vocables. «ELENA», l’épouse de son concepteur et de «Mali». Des rubriques spécifiques telles que: ‘’LENA FEMME’’ pour favoriser l’émancipation de la femme, ‘’LENA TECH’’ pour expliquer des technologies en langues locales ou encore ‘’LENA INFOS’’ pour l’actualité dans les langues nationales sont disponibles sur le réseau social.

Lire aussi: Lenali: l’application des Maliens pour tous les Maliens

Pour accéder au service Lanali, il faut télécharger l’application. Ensuite, on choisit la langue pour on crée son compte juste avec un numéro de téléphone comme sur viber. En six mois, le réseau compte, déjà, plus de 5 000 utilisateurs.

Sidiki MAÏGA

Laisser un commentaire