Technologie

Lancement de PRECOFEM, une plateforme web pour valoriser les compétences féminines

Désormais, les femmes maliennes partagent un espace d’échanges sur les initiatives féminines. C’est pourquoi la plateforme PRECOFEM a été lancée pour permettre aux femmes maliennes de mieux s’organiser. 

Le site du Projet d’Emergence des Compétences Féminines du Mali (PRECOFEM) a été lancé lors de la célébration du 8 mars, journée internationale de la femme. Accessible via www.precofem.ml, la plateforme vise à

identifier, mobiliser et valoriser les compétences féminines en vue de mettre à la disposition des décideurs publics, politiques et privés des outils d’aide à la prise de décisions pour les fonctions nominatives et électives.

Le projet a été initié par le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille dans le but d’offrir un espace d’échanges et d’informations aux femmes maliennes. Selon Mme Sangaré Oumou Ba, ministre en charge de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, le PRECOFEM se veut un espace d’interactivité et invite les femmes à s’y intéresser davantage pour faire la promotion féminine. Selon la ministre, PRECOFEM est un outil pour les femmes et elle ne fonctionnera que par elles.

J’ose espérer, ajoute-t-elle, de votre part une grande mobilisation pour l’alimentation de cette base de données qui est destinée à devenir la référence pour la connaissance et la valorisation des compétences féminines au Mali.

Le site publie des offres d’emploi à l’endroit des femmes du Mali et donne la possibilité aux recruteurs de poster des avis de recrutement. Il présente également une chaque mois une femme en évoquant son parcours, son engagement. Dans la rubrique « Le Sadio », le site fait honneur aux « femmes volontaires et travailleuses acharnées ». C’est aussi, précise la plateforme, une reconnaissance envers les entreprises et structures ayant particulièrement promu les femmes.

En 2015, selon le bulletin statistique du Centre National de Documentation et d’Information sur la Femme et l’Enfant (CNDIFE), seulement il y avait 8 femmes maires sur 695 élus, 14 femmes députées sur 133 hommes et enfin seulement 10 femmes membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales sur 1000 hommes. Et pourtant, les femmes constituent plus de la moitié de la population. Elles sont peu représentées dans les instances de prise de décisions.

Sékouba Konaré, Journaliste scientifique

Laisser un commentaire