A la une, Sociologie

La mentalité de migrant: Les 08 facteurs qui poussent à partir

Avec plus de 4 millions de compatriotes qui vivent à l’extérieur, le Mali est un pays d’immigration par excellence. Dans certains pays d’accueil, les Maliens sont victimes de toutes sortes d’abus. Chercheur à l’Université de Bamako, le sociologue Brema Ely Dicko tente de comprendre les facteurs qui poussent les jeunes Maliens à aller à l’immigration. Il est Coordinateur au Mali du projet «The migrant project ».

Pourquoi partir? Qu’est-ce qui pousse une personne à tout abandonner (femme et enfant) pour partir à l’aventure. Pour Dr Brema Ely Dicko, les raisons sont multiples. Elles diffèrent d’une personne à une autre, d’une zone géographique à une autre. Le chercheur Dicko a déterminé, au total, 08 facteurs qui sont, selon lui, à l’origine de la migration, régulière ou irrégulière, des populations:

  • Facteurs économiques : Quête de besoins primaires, chômage;
  • Facteurs culturels (identitaires): Prestige social, Inscrit dans les mœurs depuis le commerce transsaharien;
  • Facteurs sociaux et démographiques: Compétition autour des ressources, quête de mobilité sociale; pression démographique sur le foncier agricole;
  • Facteurs politiques: Crise politique, persécution du fait des opinions, rébellions successives;
  • Facteurs climatiques: Sécheresses successives (notamment au Mali en 1973 et 1984), faiblesse de la pluviométrie;
  • Facteurs éducatifs: Quête de certains diplômes (Master, Doctorat);
  • Facteurs sanitaires: Quête de soins médicaux pour cette maladie (diabète, hypertension, etc.)
  • Facteurs symboliques: Satisfaction de la curiosité, achats de certains objets de la modernité.

«Partir est un droit, mais il faut créer les conditions du départ», affirme Dr Brema Ely Dicko. Pour le chercheur, on ne peut empêcher quelqu’un de partir où il veut. Cependant, il faut choisir l’immigration régulière. Cela passe aussi par des bourses d’études.

Lire aussi – Bréma Ely Dicko, un jeune chercheur malien en sociologie

Pour les étudiants, voici quelques alternatives à la migration irrégulière:

@mamadou_togola

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis le Red Chef du Journal Scientifique et Technique du Mali. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire