A la une, Bien-être

La grippe: Des bons gestes à adopter, selon Dr Guindo Boubacary

Au Mali, la grippe est fréquente en cette période de fraîcheur. «Elle est si spécifique, explique Dr Guindo Boubacary,  spécialiste en oto-rhino-laryngologie au Chu Gabriel Touré, qu’on n’a jamais presque le type de virus. Car, elle change constamment ». La solution, selon le spécialiste, c’est de prendre ses précautions.

La grippe est une infection  des voies respiratoires (du nez jusqu’aux poumons), d’origines virales. Elle se manifeste le plus souvent chez les enfants, les personnes âgées, les immunodéprimés et chez les individus ayant des tares (diabète chronique…)

Comment contracte-t-on la grippe ?

Selon Dr Guindo, la particularité de la grippe se repose sur un certain nombre d’aspects. D’abord son ubiquité à être partout. Seconde particularité, sa mutation anti-génétique qui peut provoquer soit des épidémies ou des pandémies. Troisième chose, c’est l’existence d’un réservoir animal. Selon Dr Guindo, les animaux sont des réservoirs pour les humains. Le contact avec certains animaux donnent la grippe comme le porc ou la volaille.

Une grippe s’attrape à travers un individu qui a déjà l’infection, le contact physique, les éternuements ou bien par un objet déjà touché par un patient. Le virus de la grippe fait partie de la famille des orthomyxoviridae influenzae. Selon les explications de Dr Guindo,  il y a trois types de grippe à savoir le type A, B et C. généralement le type A est le plus grave et c’est l’une des pathologies les plus rencontrés. Pendant les épidémies, souligne Dr Guindo, la grippe atteint 3 à 5 millions de malades graves.

Comment se manifeste la grippe ?

Cette infection présente des symptômes généraux comme la myalgie, arthralgie, une fièvre de 38 à 39°, des fois une courbature, il peut y avoir des vomissements et de diarrhée aussi. Des signes locaux comme l’éternuement, la toux, l’écoulement nasal, douleurs nasales font partir des manifestations de la grippe, précise Dr Guindo.

La grippe peut avoir des complications

Pour Dr Guindo, la grippe est tellement familière, toute fois pour lui, les personnes ne devraient jamais la banaliser car elle peut avoir des complications et provoquer une  épidémie ou des pandémies.

Elle peut aussi susciter de la dysphonie (trouble de la voix) ou de laryngite (inflammation du larynx). Un seul virus suffit pour atteindre au moins cent cellules, ensuite se propager dans le sang et finir par développer une usine de virus. Un malade avec un problème cardiaque, les fumeurs, les asthmatiques courent un grand risque et sont la plupart  les plus touchés par les décès, ajoute Dr Abedi, médecin assistant au Gabriel Touré.

Des bons gestes à adopter

Pour une personne déjà atteinte par une grippe, il faut cependant être dans des endroits aérés, éternué dans un mouchoir ou sur le coude, laver ses mains au minimum au savon pour ne pas contaminer d’autres personnes. Il y a également une option pour la prévention à savoir  le vaccin chez les sujets d’enfants, les pèlerins ou les personnes âgées.

Hadjiratou Maïga

Laisser un commentaire