Education

la Falsifiabilité comme condition de progrès scientifique chez Karl Popper (mémoire)

Extrait:

Quelle est la nature du progrès scientifique ? 

la réponse à cette question reste tributaire à l’objectif qu’on recherche derrière telle ou telle théorie scientifique. Ainsi, d’après Léna SOLER « Si l’on poursuit la seule efficacité prédicative (et l’accroissement corrélatif du pouvoir humain d’action sur la nature), le progrès signifie l’augmentation du nombre de phénomène anticipé par la théorie et/ou de la précision des prévisions issues de cette théorie (et aussi, éventuellement, des potentialités techniques disponibles). »[1] Mais lorsqu’on vise dans nos théories la vérité, alors le progrès scientifique signifie se rapprocher davantage de la vérité ou s’éloigner davantage de la fausseté. Telle est le sens dans lequel nous abordons la notion de progrès scientifique à travers le falsificationnisme de Karl POPPER. D’après celui-ci, « La science progresse par essais et erreurs, par conjectures et réfutations»[2]. Les  théories scientifiques constituent les unes par rapport aux autres des meilleures approximations à la vérité.

Mémoire (Master EN Sup) de Fousseni TOGOLA, (professeur de philosophie , blogueur , écrivain , pair éducateur)

Texte intégral:

Laisser un commentaire