A la une, Actualite Scientifique

Importance des brevets dans la recherche au Mali: trois questions à Charles Molinier

Charles Molinier est Conseiller en Propriété Industrielle. Ancien directeur des Ressources Humaines et financières de l’Organisation Africaine de la Propriété intellectuelle (OAPI), il a fondé en mars 2011, le Cabinet Conseil en Propriété Industrielle Charles MOLINIER (CCPICM). Au cours d’une présentation à laquelle JSTM a assisté, il répond à trois questions sur la brevetabilité des résultats de recherche au Mali.

Qu’est-ce qu’un brevet d’invention?

Le « Brevet » s’entend du titre délivré pour protéger une invention. Pour faire l’objet d’un brevet d’invention, l’invention doit être nouvelle, impliquer une activité inventive et être susceptible d’application industrielle. Pour envisager la brevetabilité d’un résultat de recherche, il faut que le dit résultat constitue une solution nouvelle apportée à un problème technique.

Comment passe-t-on de l’idée à la protection par des droits de propriété intellectuelle ?

L’idée donne l’invention. De l’invention on obtient l’innovation. L’invention vise à donner plus de valeur aux résultats protégés en vue d’assurer leur succès commercial. Quant à l’innovation, elle est l’acceptation du produit ou du procédé, par les consommateurs, ou les utilisateurs finaux.

A partir de l’idée, il est procédé à une recherche documentaire visant à établir la nouveauté et l’applicabilité industrielle. En cas de résultats satisfaisants, il est procédé ensuite à la recherche de protection par les droits de propriété intellectuelle. Ces droits de propriété intellectuelle sont renforcés et étendus en fonction des marchés visés.

Quelle est l’importance des brevets dans la valorisation et la commercialisation des inventions ?

Le système des brevets contribue à la croissance et au développement économique en créant les conditions propices à la commercialisation des inventions et ce, de plusieurs façons: il incite à créer des techniques nouvelles, ce qui aboutira, notamment, à l’apparition de nouveaux produits et débouchés commerciaux; il offre un contexte favorable à l’application industrielle fructueuse des inventions et des techniques nouvelles et établit le cadre juridique qui stimule l’investissement, y compris par les pays étrangers ; il joue un rôle catalyseur dans la commercialisation des inventions et dans leur exploitation à des fins de production; il est un instrument de planification et de stratégies commerciales et industrielles.

Mamadou TOGOLA

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire