A la une, Recherche et innovation

Formation: l’AUF offre un cadre de dialogue entre universitaires et artisans du Mali

Un atelier de trois jours a réuni les universités et les grandes écoles, d’une part, et les entreprises artisanales du Mali, d’autre part. Ouvert, le 27 juillet dernier au Centre de Formation pour le Développement (CFD), l’atelier est une initiative de l’Agence Universitaire de la francophonie (AUF).

Un espace d’échanges entre le monde universitaire et les artisans. C’est le cadre offert par l’Agence Universitaire de la francophonie. Selon Amadou Mahamane, représentant de l’AUF au Mali, il s’agit avant tout de se «retrouver autour d’une table, de faire l’état des lieux des besoins et attentes des différents acteurs et de dégager les voies et moyens pour articuler l’offre de formation aux besoins du marché».

L’initiative, ajoute le directeur du Campus Numérique Francophone de Bamako, part du constat d’un vide institutionnel en matière d’échanges et de communication entre les acteurs de la formation et les bénéficiaires des produits issus de cette formation. Un constat amer dans un pays où le niveau d’industrialisation, assez faible, fait que l’essentiel des biens et services de grande consommation découle du travail des artisans.

Quelques objets exposés en marge de l’atelier

Présents à la cérémonie d’ouverture de l’atelier, Pr Assétou Founè Samaké, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Nina Wallet Intalou, son homologue de l’Artisanat ont salué un tel évènement combien bénéfique pour «le développement du pays». «L’art, la science et la technologie participent au bien-être commun», indique la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. C’est pourquoi, estime-t-elle, urgent de supprimer la barrière entre artistes artisans et chercheurs.

A terme, l’atelier permettra d’atteindre les objectifs suivants: faire l’interface entre le monde universitaire, les entrepreneurs et les artisans pour un partage d’expériences et de savoir-faire en vue de  renforcer le rôle socio-économique et culturel de ces structures; faire connaître les expériences et les résultats obtenus au niveau de chaque groupe à travers des espaces de dialogue entre l’Art, la Science et la Technologie; établir un partenariat de collaboration entre artisans, chercheurs et inventeurs à travers le développement de projets collaboratifs.

Jstm.org

Laisser un commentaire