A la une, Agriculture

Financement de l’Agriculture: Un accord-cadre signé entre GIZ-AgroFinance et les SFD

Le Projet de promotion de financement des entreprises agro-industrielles en milieu rural (GIZ-AgroFinance) et les Systèmes Financiers Décentralisés au Mali (SFD) ont signé, le 31 Janvier dernier, à Maeva Palace, un accord de partenariat. Le document a un double objectif: la professionnalisation des SFD et l’accroissement du financement à l’endroit des paysans.

Trois organisations membres des Systèmes Financiers Décentralisés ont signé l’accord. Il s’agit de: Kafo Jiginew, Nyèsigiso, et Soro Yiriwaso. Selon Jurgen Horner, Directeur du Programme d’appui au sous-secteur de l’irrigation de proximité (PASSIP), ces SFD ont été choisis parce qu’ils jouent, depuis plusieurs années, un rôle important dans le financement du secteur agricole au Mali. Un financement qui, selon le représentant de la Direction Nationale du Génie Rural (DNGR), permet d’aider des milliers de paysans.

Au Mali, la moitié de la population rurale vit sous le seuil de pauvreté avec moins de 1000 FCFA par jour. Il ressort aussi que 13 % des enfants âgés de moins de 5 ans souffrent de malnutrition. Cette collaboration avec GIZ-Agrofinance, ajoute le représentant de la DNGR, ne fait que « renforcer le ministère de l’Agriculture dans la recherche des solutions à l’épineux problème de financement de l’agriculture.» 

A cette cérémonie, Dr Didier Djoumessi, Chef du projet GIZ-AgroFinance a exposé sur le Projet global : « Promotion du financement des entreprises du secteur agricole en zone rurale », un projet de l’initiative SEWOH « UN SEUL MONDE sans faim ». Selon ses explications, le projet Agrofinance s’inscrit dans les stratégies et politiques pour les secteurs agricole et financier du Mali. Et, grâce aux soutiens des partenaires notamment le ministère de l’Agriculture, les organisations paysannes, les programmes PASSIP, les interprofessions (Mangue, Riz, Pomme de Terre, …), le projet a évolué dans les régions de Koulikoro, Ségou, Kayes et Sikasso.

Dr Didier T. Djoumessi 

Au regard des activités réalisées, Dr Didier Djoumessi note une satisfaction accrue. Parmi ces activités, Dr Didier cite: la validation de 12 modèles économiques; l’identification des acteurs de la demande pour le pilotage du financement des modèles économiques; l’identification des modules de formation sur le financement de l’agriculture en collaboration avec l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (AP/SFD) ; l’analyse des chaînes de valeur: mangue, riz, pomme de terre et pisciculture; etc…».

Pour la suite de sa mission GIZ-AgroFinance espère améliorer la fourniture de services financiers adaptés aux modèles économiques des exploitations agricoles et petites entreprises agro-industrielles en milieu rural, dans des régions sélectionnées au Mali.

Mardochée BOLI

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants.

Laisser un commentaire