A la une, Economie, LES BREVES, Recherche et innovation

Economie : «La monnaie dévoilée et le peuple enfin libérée»

Economiste statisticien, Dr Lamine Kéita mène, depuis 1993, des recherches sur l’économie scientifique, une économie dotée d’instrument de mesure monétaire. Après plusieurs études, Lamine Kéita abouti à la conclusion que l’Economie scientifique est « la solution » pour résoudre le problème du Franc CFA et sortir de la zone Franc.

« La monnaie dévoilée et le peuple enfin libérée » est le titre du cinquième livre de Dr Lamine Kéita. Edité en janvier 2019 par les Editions Universitaires européennes, la dernière étude du Dr Kéita est une critique de la connaissance ancienne de la monnaie. En effet, la monnaie apparait comme étant l‘instrument de mesure en économie. Mais le comble pour le chercheur c’est que la monnaie a existé bien avant la discipline économique elle-même. C’est ce qu’il dévoile dans son étude et appelle les économistes d’Afrique et du monde, à aider les populations humaines à mieux jouir de leur travail et de leurs ressources.

Malgré de nombreuses études sur la monnaie, celle-ci reste soumise, dans de nombreux pays, à des mauvaises pratiques. Tout en étant de surcroît inconnu dans son rôle spécifique d’instrument de mesure de la valeur des biens et services. En France, les instruments monétaires sont apparus, dans la pratique, comme des instruments de politique publique. Afin de faire gagner de l’argent à l’État par le biais de leurs manipulations. Cependant, révèle le chercheur, ailleurs dans le monde, des expériences différentes ont eu lieu.

Dans l’empire du Mali, le cauri, un bien privé, disponible sur le marché libre, a rempli pleinement son rôle de monnaie sans avoir été soumis à aucune manipulation en faveur d’une autorité ou au détriment de la population. Ainsi, après avoir établi que les instruments monétaires sont en réalité des instruments de mesure au sein de la discipline économique. Dr Lamine Kéita  a montré que ces instruments ont pu être utilisés en violation de leur usage spécifique, engendrant la pauvreté, suite à la violation de l’intérêt général et individuel.

«C’est pour corriger ces insuffisances criardes que j’ai décrit, depuis ma première publication en 2002, comment l’économie devra quitter sa forme empirique aveugle, pour devenir une vraie science disposant d’une théorie de la mesure, la discipline scientifique que j’ai dénommée l’Economie scientifique. », conclu Dr Lamine Kéita lors de la présentation de son œuvre, le 06 avril dernier, à la Maison de la presse.

 

Mardochée BOLI

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants.

Laisser un commentaire