Technologie

Difficultés de la recherche scientifique dans les grandes écoles : La solution par le financement et les infrastructures

 

Dans un monde aussi compétitif et technologique, la recherche scientifique a besoin d’une politique et d’un plan stratégique pour sa mise en œuvre et de mesures d’accompagnement pour son rayonnement et même son existence. C’est l’avis unanime de bon nombre d’universitaires.

 Au Mali, la recherche scientifique universitaire bute sur des difficultés qui empêchent les chercheurs à bien mener leurs recherches dans les conditions  adéquates. Et ce, pour cause le manque de moyens financiers à cet effet et le cadre approprié ainsi que les équipements nécessaires (laboratoires) selon les spécialistes. Raison pour laquelle, certains proposent que l’Etat puisse mettre un fonds destiné à la recherche à la disposition des grandes écoles du pays particulièrement celles à vocation scientifique.

Famory Dembelé, Directeur de l’Ecole Normale d’Enseignement Technique et Professionnel et ancien Chef de Département à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs (ENI) salue les efforts consentis par l’Etat en vue de promouvoir la recherche.

Actuellement, le cabinet des chercheurs est en train de s’engager pour un véritable développement de la recherche et l’Etat aussi a créé un fonds compétitif dans ce sens. Avec ces éléments, si les structures sont mises en place, alors la recherche va vraiment se développer

indique M. Dembelé avec un air d’espoir.

Mieux, selon lui, la conjugaison et la mutualisation des efforts et des compétences des acteurs de la recherche sont également une véritable solution pour booster la recherche scientifique au Mali. A ce propos, il a fait cas de l’Ecole Doctorale créée par l’Association de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), l’Ecole Normale d’Enseignement Technique et Professionnel, l’Ecole Nationale d’Ingénieurs (ENI), les Instituts de recherches tels que l’Institut d’Economie rurale, le Laboratoire Central Vétérinaire, l’Institut Polytechnique Rural de Formation et de Recherche Appliquée l’IPR/IFRA. Une initiative qui, selon Famory Dembelé, va beaucoup contribuer à rayonner la recherche et à vulgariser les résultats voire partager les expériences entre les chercheurs universitaires et des grandes écoles du Mali.

Pour sa part, le Doyen de la Faculté des Sciences Techniques, Dr Fana Tangara abonde dans le même sens. Pour lui, la recherche scientifique est confrontée à des difficultés de financement. Mais, dit-il, malgré cela, de nombreux résultats ont été obtenus par leurs équipes de recherches. C’est pourquoi, Dr Tangara plaide pour la création de pôles d’excellence dans les grandes écoles scientifiques pour booster et redynamiser la recherche scientifique universitaire. Il opte également pour la construction d’infrastructures adéquates à la recherche scientifique bien équipées et des laboratoires dignes de ce nom, destinés à la recherche scientifique au grand bonheur du monde scientifique et de la recherche du Mali.

Korkadji Izo

Laisser un commentaire