A la une, Agriculture

Décryptage des secrets du mil: l’ICRISAT contribue à une percée scientifique majeure

Un consortium International d’institutions de recherches dont l’Institut International de Recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT), vient de réaliser «le séquençage du génome du mil».

Deux chercheurs de l’ICRISAT- Niger, ont participé au décryptage  du génome du mil. Il s’agit de Dr Tom Hash (retraité de nationalité américaine) et de Dr Falalou Hamidou. Les résultats de leurs travaux ont été publiés le 18 septembre 2017 dans la revue Nature Biotechnology http://ceg.icrisat.org/ipmgsc/.

Les travaux ont permis à l’équipe de chercheurs de retracer l’origine de la domestication du mil datant de plus de 4500 ans aux frontières du Niger et du Mali. Ce décryptage du génome du mil constitue une ressource pour la recherche agronomique. Cela offre aussi une meilleure compréhension de la variation des caractères génétique du mil.

Lire aussi – Énergies renouvelables: la paille de riz une aubaine pour le Mali?

L’étude a permis d’identifier les gènes spécifiques associés à des caractères agronomiques importants tels le rendement grains, la biomasse en tiges et feuilles ainsi que la tolérance exceptionnelle du mil face aux fortes températures et à la sècheresse. Selon un communiqué de l’ICRISAT, l’ensemble de ces découvertes, constitue une avancée majeure pour accélérer la création de variétés plus intelligentes face au climat. On s’attend ainsi, à l’amélioration de la production au bénéfice des agriculteurs et éleveurs du Sahel.

jstm.org

Titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, je suis passionné par les sujets scientifiques. Contactez-moi par mail: mamadou.togola@jstm.org

Laisser un commentaire