Santé

DataSanteMali: un programme de télémédecine sur la santé reproductive de la femme dans les zones rurales

Après Madagascar (2012) et le Bénin (2015), le Mali s’est doté en 2016 de DataSanté, un programme d’informatisation mobile et connecté à la Troisième génération d’Internet (3G+) sur la santé de la reproduction et la planification familiale. Les premiers résultats obtenus sont satisfaisants, selon les Chercheurs.  

Au total, 15 000 dossiers sur la santé reproductive et le planning familial ont été créés dans 13 Centres de santé communautaires des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti. Ces chiffres, donnés par Dr. Djénébou Traoré, chef de projet de DataSantéMali, sont collectés après neuf mois d’opérationnalisation du programme.

« DataSanteMali propose l’informatisation des unités de soins primaires en zones rurales du Mali avec la mise en place d’un dossier médical partagé dans une base de données locale, avec traitement des données », explique Dr. Traoré. Ce programme est simple pour sauvegarder les données en matière de système d’information sanitaire (SIS). Il permet de remplacer les « innombrables et fastidieux registres papiers qui colligent les activités de soins et de préventions des centres de santé par des relevés numérisés automatisés», ajoute-t-elle. 

data-sante-2

Le programme d’informatisation de DataSanteMali emploie divers  équipements. Il s’agit, selon Ousmane Sidibé, responsable TIC du programme, d’un serveur adapté au climat équipé de deux disques pour la sécurité des données, d’un wifi, d’une tablette, d’un routeur 3G+ et d’un  switch. « DataSanteMali, ajoute Dr. Djénébou Traore, instaure un dossier patient numérisé unique, d’accès partagé entre les soignants, mais aussi un système d’aide à la pratique des différentes activités préventives ou curatives avec des logiciels adaptés et un allègement des contraintes administratives en renseignant, sans nouvelles saisies informatiques, les registres et les rapports d’activités destinés au système d’information sanitaire. »

La télémédecine se développe de plus en plus au Mali. Toutefois, certaines difficultés entravent l’efficacité de cette nouvelle pratique en médecine. Pour Dr. Djénébou Traoré, l’alimentation électrique incertaine,  le faible débit et le difficile accès au réseau 3G+ restent quelques défis à relever.

Sékouba Konaré, journaliste scientifique

Laisser un commentaire