A la une, changement climatique, ENVIRONNEMENT, LES BREVES

CRISTAL: Un outil d’adaptation au changement climatique au Mali

L’adaptation constitue, avec l’atténuation, l’un des moyens pour faire face au changement climatique. Avec 80% de la population active exerçant dans le secteur de l’agriculture, l’adaptation est une mesure importante pour éradiquer les phénomènes liés au changement climatique notamment les tempêtes, les inondations et surtout les sécheresses. C’est d’ailleurs dans ce cadre que l’outil Community-Based Risk Screening Tool-daptation and Livelihoods (CRISTAL) a été développé.

Community-Based Risk Screening Tool- Adaptation and Livelihoods (CRISTAL) est un logiciel informatique qui permet d’analyser, au niveau local, les risques et vulnérabilités liés au changement climatique. CRISTAL a été développé par l’Institut international du développement durable (IISD) en collaboration avec l’Union international pour la conservation de la nature (UICN) et Stockholm environment Institute (SEI). CRiSTAL dont plusieurs variantes ont été développées aide les planificateurs et gestionnaires de projet à comprendre et à améliorer l’impact de leur projet sur la capacité d’adaptation des communautés. L’instrument est structuré de façon à: établir le contexte climatique; établir le contexte des moyens d’existence et passer en revue les activités du projet.

Au Mali, la commune de San, dans la région de Ségou, a bénéficié de l’utilisation de l’outil Cristal. La région fait partie de la zone semi-aride et se caractérise par un climat de type soudano sahélien. La zone de San  a été  choisie  pour  analyser  comment chaque interlocuteur intervient dans la zone et comment chacun fait face aux conséquences des changements climatiques. «Aujourd’hui, on ne sait plus quand on doit commencer à semer; la période d’hivernage n’est plus évidente. Souvent nous semons et il ne pleut pas, on doit recommencer et recommencer. En plus ces dernières années, la pluie s’arrête parfois plutôt», affirme un paysan à San.

Dans un rapport produit, en Avril 2008, sur les résultats de l’utilisation de l’outil Cristal, Nicole Clot, Rose Maïga Dacko et Célestin Dembélé retiennent que dans la zone d’intervention, il avait des « risques majeurs » comme l’insuffisance d’eau, la variabilité de la pluviométrie et la désertification. A ces risques, des solutions ont été proposées. Il s’agit entre autres de: la culture de variétés adaptées, la diversification de la production, le déparasitage de karité, la plantation des arbres.

Les solutions proposées aident les communautés à faire face aux menaces liées au changement climatique. Elles sont durables et ont une portée à long terme. Selon, les responsables du programme, les méthodes proposées sont connues par la population, Pourtant, indiquent-ils, la mise en œuvre souffre de l’insuffisance de connaissance et du manque de moyens financiers.

Mariama Diallo | JSTM.ORG

NB: Interdiction de reprendre cet article sans l’autorisation écrite du JSTM

Laisser un commentaire