A la une, Santé

Chirurgie: opérer uniquement le jour permettrait une meilleure cicatrisation

Les plaies cicatrisent mieux si elles sont formées le jour plutôt que la nuit ! Cette étonnante découverte incite les chirurgiens à jouer sur l’horloge biologique pour une meilleure récupération des patients.

Cruciale, la cicatrisation des plaies chirurgicales implique la migration, au niveau de la brèche, de cellules cicatrisantes dites fibroblastes. Une récente étude britannique suggère qu’il est possible d’optimiser ce processus soit en opérant uniquement le jour —et non la nuit—, soit en « réinitialisant » l’horloge biologique des fibroblastes, afin de leur faire croire qu’il fait jour.

Tout d’abord, en travaillant sur des fibroblastes en culture les chercheurs ont découvert que la migration de ces cellules est régulée par leur horloge biologique. Puis chez la souris, ils ont observé une mobilisation deux fois plus importante des fibroblastes, en cas de plaies occasionnées en phase active (la nuit chez la souris ; le jour chez l’humain).

Enfin, en analysant des données sur des brûlures humaines, l’équipe a conclu à une augmentation de 60% du temps nécessaire pour une cicatrisation à 95% des brûlures, quand celles-ci étaient occasionnées la nuit plutôt que le jour.

Accélérer la cicatrisation la nuit en décalant l’horloge biologique

« Nos résultats indiquent que la cicatrisation est plus efficace le jour. Ils permettent de postuler qu’il est possible d’accélérer la cicatrisation des plaies de nuit, en réinitialisant l’horloge cellulaire des fibroblastes via des médicaments adaptés », précise le biologiste anglais Nathaniel Hoyle. D’autres travaux sont nécessaires avant de modifier les pratiques chirurgicales.

Science&vie.com

Laisser un commentaire