Santé

Chirurgie à cœur ouvert, La technique s’exporte au Mali pour la première fois

Une mission médicale marocaine a séjourné au Mali pour effectuer des chirurgies à cœur ouvert. Au total six patients démunis souffrant de pathologie cardiaque bénéficieront de cette opération initiée par l’Association les amis de Tombouctou. Elle s’est déroulée  du 16 au 24 septembre. 

Si l’opération à cœur ouvert n’est plus un luxe dans beaucoup de pays tel n’est pas le cas au Mali. Pour cause les patients souffrants des pathologies cardiaques jusque là sont évacués à l’extérieur nécessitant des couts élevés.  Cette mission vient donner de l’espoir à des malades qui n’ont pas les moyens pour aller à l’extérieur. Une première action humanitaire saluée à sa juste valeur par les parents des bénéficiaires.

« Nous sommes des jeunes leaders qui œuvre dans le domaine humanitaire  et au développement durable » dira t-il Kalilou Papa Cissé de l’Association les amis de Tombouctou  en prenant la parole. Il notera que le chef de mission, qui n’est autre que  Boumzebra Drissa Chef de service de Chirurgie Cardio-vasculaire au CHU Mohamed VI de Marrakech a été le premier chirurgien a effectué la transplantation cardiaque au Maroc. Avant de  rappeler que l’association à son  actif  la  caravane médicale «Marrakech-Tombouctou» qui a effectué 11 opérations chirurgicales et 1 500 consultations avec une  distribution d’une tonne de médicaments.  S’y ajoute l’évacuation au Maroc  de deux femmes fistuleuses et une fille souffrant de malformation congénitale.  Il dira être   convaincu que la première dame, Mme Keita  serait leur porte parole auprès des autorités pour la pérennisation de certains projets que l’association entend pérenniser et réaliser au Mali. Il a cité la caravane à cœur ouvert, la  création d’un centre de cardiopathie congénitale et le projet maternité sans risque.

Pour le  professeur Drissa Boumzebra, président de l’association des professeurs de la faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech, cette première caravane à cœur ouvert entre dans le cadre de la coopération Sud-Sud.  Le Pr. Boumzebra a précisé qu’outre le traitement curatif, la mission médicale marocaine contribuera à la formation continue aussi bien à travers des opérations chirurgicales effectuées en collaboration avec l’équipe médicale malien,  des cours théoriques et pratiques en vue d’améliorer leur niveau scientifique et technique pour leur permettre de procéder à des opérations chirurgicales de manière autonome, dans les meilleures conditions.

Pour sa part, le directeur de l’hôpital du Mali, Dr Mamadou Adama Kane a indiqué que l’opération chirurgicale effectuée par l’équipe médicale marocaine est destinée aux malades nécessiteux et des cas urgents. Pour lui, l’occasion est opportune pour les médecins maliens d’en bénéficier, ainsi que des sessions de formation.

Le conseiller technique au ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Salif Samaké, dira que cette opération a cœur ouvert est une aubaine à saisir pour soulager des souffrances et des angoisses de certaines famille et du corps médical. Il a exprimé au nom de la ministre la gratitude du gouvernement et du peuple malien à l’endroit des initiateurs. Avant de donner l’assurance que son département sera attentif à d’autres initiatives similaires qui contribueront à améliorer la santé de la population.

Enfin, Mme Keita  Aminata Maiga, fera remarquer que  pour la première fois au Mali, des patients souffrant de  maladie cardio-vasculaire bénéficieront d’opération chirurgicale « à cœur ouvert » grâce à l’Association les Amis de Tombouctou dans le cadre de la coopération Sud-Sud Mali- Maroc. Un bel exemple de coopération Sud-Sud que la première dame n’a pas cessé de saluer vu son caractère humanitaire.

Ramata Tembely, Journaliste scientifique

Laisser un commentaire