A la une, LES BREVES, TECHNOLOGIES

Camp STEM & Robotique à Kabala: les rideaux tombent sur l’édition 2019

Débutée le 22 Juillet 2019, à la Cité universitaire de Kabala, l’édition 2019 du Camp STEM & Robotique a pris fin, ce samedi 31 octobre. L’événement était organisé par Robots Mali en collaboration avec plusieurs partenaires dont Diakité Robotics, l’Ecole Supérieure d’Ingénierie, d’Architecture et d’Urbanisme (ESIAU), l’UNESCO et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

«L’événement a été une réussite et nos objectifs ont été atteints», tranche Malick Traoré, le responsable technique à Robots Mali. Car, explique-t-il, 65 participants, venus des écoles et lycées de Bamako et du Burkina Faso, ont suivi la formation du début jusqu’à la fin. «Ils ont tous pu présenter des projets à la fin de la formation», assure Malick Traoré. C’était à la cérémonie de clôture du camp qui a enregistré la présence des personnalités entre autres: Michael Leventhal, directeur de robots Mali, Dr Abdoulaye Deyoko, Directeur de l’ESIAU, Dogo Moussa Koné, Directeur de l’École normale d’enseignement technique et professionnel (ENETP) de Bamako et Oumar Sinienta, Représentant du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Mali.

Lire aussi – STEM & Robotique : Lancement d’une séance d’initiation pour enfants

Cette année, le camp STEM & Robotique a été l’occasion d’immerger les enfants dans la science et à y produire des projets d’avenir. Ainsi, grâce aux connaissances acquises, les jeunes ont proposé des solutions adaptées à des problématiques sociales dans les domaines aussi divers que l’environnement, le transport, la mobilité urbaine, la sécurité et l’agriculture. A long terme, annonce Traoré, robots Mali ambitionne de faire participer tous les pays de la sous-région à cette formation.

La cérémonie de clôture du camp était marquée par les mots des différentes personnalités mais aussi par les démonstrations en robotique effectuées par les participants. Aux dires de la participante Fatoumata Diallo, 14 ans, la formation a été l’occasion d’apprendre la programmation visuelle et des techniques de montage vidéo. Venu du Burkina, l’ingénieur en informatique Youssouf Kouanda, salue l’initiative. «En tant qu’ingénieur, je peux dire les enfants ont beaucoup appris dans la conception et dans la programmation pendant ces 45 jours de formation», se réjouit-il. Et d’ajouter: «Notre présence ici c’est d’abord en tant qu’encadreur mais l’idée c’est d’observer et réfléchir à comment insérer ce modèle malien de camp STEM & Robotique à notre cursus éducatif au Burkina Faso».

La remise d’attestations a définitivement mis fin aux festivités de la cérémonie de clôture de l’édition 2019 du camp STEM & Robotique.

Omar Sissoko

Mariam Diallo| JSTM.ORG

Laisser un commentaire