A la une, Café scientifique

9e édition du café scientifique: Comment assainir avec les nouvelles technologies?

La 9e édition de Café scientifique a lieu, jeudi dernier, au Centre de Formation en Energie et Développement Durable (CIFED) à Badalabougou. Le thème de cette édition était «l’assainissement et les nouvelles technologies».

Dans son exposé, le conférencier Diango Cissé a d’abord défini l’assainissement comme étant «l’ensemble  des techniques d’évacuation et de  traitement des déchets solides et liquides». Selon lui, quatre facteurs sont à l’origine des problèmes liés à l’assainissement: les causes humaines; les causes techniques; les causes matérielles et les causes naturelles. Cette dernière cause peut être due à la chute des feuilles ou des branches mortes. Ainsi, les  problèmes  de  santé; les problèmes  environnementaux; les problèmes  économiques et les problèmes  sociaux surgissement à l’absence de l’assainissement.

Séance d’échange avec le public

Selon l’ingénieur en Génie Civil et Rural,  la  ville  de  Bamako  produit  en  moyenne 2 500 à 3 000 m3  de déchets  par jour. Ce qui correspond à  une masse  de  1 500 tonnes de déchets par jour. Pour assainir donc Bamako, explique-t-il, rien de tel que de faire appel à la technologie. Le conférencier a présenté un prototype de machine de traitement des déchets solides qu’il a lui-même inventé. Une machine à double vitesse capable de séparer les éléments solides, d’extraire  l’engrais organique et de détruire les éléments non décomposés.

Machine Bogorêt

A la fin de son exposé, le conférencier Diango Cissé s’est prêté aux questions des publics. Avant d’interpeller tout le monde par cette formule: «Nettoyer  c’est  bien;  ne pas  salir  est  mieux

Jstm.org

Mamadou TOGOLA est journaliste depuis janvier 2012. Il a fait ses débuts au Canard Déchaîné, à l’époque un quotidien. Après cinq ans d'expérience, Il rejoint le Journal Scientifique et Technique du Mali (jstm.org) où il occupe le poste de Rédacteur en Chef. Il écrit également pour le site ww.maliweb.net. Mamadou TOGOLA est titulaire d'un diplôme de formation en alternance de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille.

Laisser un commentaire